Bourse : les valeurs technos reviennent dans le rouge

Cloud

Affaiblies par Wall Street, qui accuse un recul de ses valeurs
technologiques, parallèlement à la publication d’indices considérés comme
alarmants, les places boursières européennes ont mis fin à plusieurs jours de
hausse. Y compris Paris: à l’exception d’Alten, tous sont dans le rouge

Les indices économiques américains jugés alarmants publiés ce mardi ont fait l’actualité et chuter les places boursières des deux côtés de l’Atlantique. La production industrielle US, qui a reculé de -0,6 % en septembre, contre une attente de -0,1 %, est venue se cumuler avec l’évolution des prix à la production publiée la veille, qui ont reculé de -1,3 %.

L’Europe n’est pas en reste, l’indice ZEW du climat économique en Allemagne a reculé à -27,74 en octobre, septième repli consécutif, très loin de sa moyenne historique de 34,3 points. Quant aux chiffres de la production industrielle sur le zone euro calculés par Eurostat, ils ont reculé de -0,4 % en juillet.

La Bourse de Paris a suivi le mouvement imposé par le repli de Wall Street, le CAC40 a perdu -1,10 % à 5.302,99 points.

L’idée d’un statu quo monétaire de la Fed jusqu’à la fin de l’année fait son chemin, mais les indices économiques ont pesé sur la Bourse de New York, même si celle-ci a limité la casse en fin de séance. Le Dow Jones a reculé de -0,26 % à 11.950,02 points et le Nasdaqde -0,80 % à 2.344,95 points.

Le dollar recule, à 1,2544 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole recule nettement sous ma barre des 60 dollars, avec le baril de brut léger qui s’est négocié à 58,93 dollars au Nymex.

A Paris, à l’exception notable d’Alten, qui a gagné 1,16 %, les valeurs technologiques se sont toutes placées dans le rouge. Steria a perdu -0,02 %, Oberthur CS -0,63 %, Gemplus -0,72 %, Vivendi 0,98 %, STMicroelectronics -1,21 %, Thomson -1,29 %, Business Objects -1,38 %, France Télécom -1,48 %, Gemalto -1,50 %, Sopra Group -1,60 %, Alcatel -1,74 %, Capgemini -1,98 %, Soitec -2,08 %, Atos Origin -2,32 %, Iliad -2,40 %, EADS -2,63 %, GFI Informatique -2,87 %, UbiSoft -3,05 %, Altran -4,34 %.

A Wall Street, Goldman Sachs a réservé une bien mauvaise surprise à Intel en abaissant sa recommandation sur le titre, à contre courant de la tendance de ces dernières semaines et à quelques heures de la publication des résultats trimestriels du groupe. Le titre Intel a plongé de -3,29 %.

EMC, géant mondial du stockage, trébuche de -1,01 % après la publication de ses résultats au troisième trimestre. Si le chiffre d’affaires a progressé de 19 % à 2,82 milliards de dollars, le bénéfice net a en revanche reculé de 421,7 à 283,7 millions de dollars, même si le bénéfice par action de 17 cents, 1 cent au dessus des attentes. Par ailleurs, le groupe a annoncé un plan de restructuration avec la suppression de 1.250 postes.

Même traitement pour les technos US, où hormis Symantec qui a progressé de 1,29 %, HP 0,77 % et IBM 0,28 %, tout le monde a terminé dans le rouge. Microsoft -0,04 % , Yahoo -0,12 %, Google -0,26 %, Dell -0,32 %, Adobe -0,34 %, Amazon.com -0,40 %, Cisco -0,45 %, Electronic Arts -0,50 %, eBay -1,27 %, Sun -1,34 %, Apple -1,47 %, Applied Materials -1,58 %, Oracle -1,90 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur