Bourse : l’Espagne profite à France Télécom

Cloud

Profitant de résultats d’entreprises plutôt positifs, et malgré les hésitations de Wall Street, les places boursières européennes ont terminé la séance de ce mercredi 27 juillet en hausse. France Télécom profite, STMicroelectronics déçoit, Gemplus bondit

Amazon.com, Sun Microsystems, Boeing, les géants de l’industrie américaine affichent des résultats jugés positifs. En France, plus des deux tiers des entreprises ont publié des résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes.

La Bourse de Paris profite de ce regain d’intérêt pour ses entreprises. Le CAC40 gagne 0,28% à 4.433,13 points. La Bourse de New York profite de la bonne tenue des résultats d’Amazon.com et de Boeing pour s’inscrire à la hausse. Le Dow Jones gagne 0,54% à 10.637,09 points, et le Nasdaq de 0,46% à 2.186,22 points. La Réserve fédérale américaine a publié son Beige Book. Les commentaires soulignent la solidité de l’économie et de la croissance des Etats-Unis. Etats-Unis où la bonne surprise des indices économiques est venue des commandes de biens durables qui ont progressée en juin de 1,4%, à 215,38 milliards de dollars, alors que les économistes attendaient une baisse de -1,0% ! L’euro est à la hausse, à 1,2076 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger est en légère baisse malgré la contraction des réserves d’essence US, à 59,11 dollars. Après la confirmation du rachat de 80% de l’opérateur espagnol Amena pour 6,4 milliards d’euros, France Télécom se maintient à la hausse et le titre progresse de 1,64%. Le fabricant de cartes à puce Gemplus bondit de 7,4% avec la forte hausse de ses résultats trimestriels. Bénéfice net multiplié par 20 à 21,8 millions d’euros, et chiffre d’affaires qui progresse de 12,2% à 236,2 millions. Atos Origin progresse de 2,29% après l’annonce de la progression de 3,9% de son chiffre d’affaires à 2,72 milliards d’euros et la révision à la hausse de ses prévisions. Déception sur les résultats de STMicroelectronics. Le groupe affiche une chute de -82% de son bénéfice net à 26 millions d’euros, malgré la progression de 3,8% de son chiffre d’affaires à 2,16 milliards d’euros. Le titre perd -2,64%. Après Verizon, c’est au tour de l’opérateur télécoms américain Sprint d’afficher des résultats trimestriels en forte hausse, bénéfice presque multiplié par trois à 600 millions de dollars et chiffre d’affaires en progression de 3,5% à 7,11 milliards. Le titre bondit de 5,61%. Le titre du site d’e-commerce Amazon.com bondit de 15,66% après la publication de ses résultats. Si le bénéfice net recule de -32% à 52 millions de dollars, le chiffre d’affaires continue de progresser à un rythme élevé, de 26% à 1,75 milliards. Le premier éditeur mondial de jeux vidéo Electronic Arts recule de -0,24% après le nouvel avertissement lancé sur ses résultats. Pas de chance pour l’équipementier des semi-conducteurs Microchip Technology. Il aura eu beau publier des résultats trimestriels en progression, bénéfice net à 61 millions de dollars et chiffre d’affaires à 218,5 millions, le marché a sanctionné le titre qui recule de -1,14%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur