Bourse : l’Etat, poursuivi sur Bull, quitte Dassault Systèmes

Cloud

Séance du mercredi 3 septembre : après avoir repris plus de 1.000 points depuis mars, la Bourse de Paris renoue avec ses meilleurs niveaux de l’été 2002

La Bourse de Paris a terminé en hausse, le CAC40 passant au dessus de la barre des 3400 points, et progressant de 1,75% à 3.422,78 points.

Le marché américain poursuit sur sa lancée. Le Dow Jones progresse de 0,47% à 9.568,46 points, et le Nasdaq de 0,62% à 1.852,90 points, avec des volumes étoffés depuis deux jours. Phénomène nouveau, des investisseurs commencent à parier sur la reprise.

Dans son Livre beige, publié mercredi, la Réserve fédérale américaine constate que le mouvement de reprise de l’économie américaine a pris de l’ampleur. Les dépenses de consommation restent fermes et le secteur manufacturier se porte mieux. Cependant, la reprise se fait pour le moment sans création d’emploi.

L’Etat a cédé sa participation dans Dassault Systèmes, soit 15,47% du capital du groupe, soit environ 550 millions d’euros qui seront affectés au désendettement de Réseau Ferré de France.

La Bourse a salué l’annonce de la fusion de VUE avec NBC. A l’issue de la fusion, les 86% de Vivendi Universal Entertainment détenus par VU seront valorisés à environ 12 milliards d’euros, alors que le marché craignait que les actifs américains du groupe ne soient bradés.

Selon ‘Les Echos’, l’Etat français sera poursuivi en octobre par la Commission européenne, qui exige de Bull le remboursement de l’avance de trésorerie de 450 millions d’euros arrivée à échéance le 17 juin dernier.

Cisco Systems, très recherché à Wall Street et baromètre de l’évolution des investissements aux Etats-Unis, a indiqué que les ventes du groupe en août ont été supérieures aux attentes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur