Bourse : l’impatience d’Alcatel récompensée

Cloud

Après deux séances en forte hausse, les places boursières ont marqué une pause, entraînées par le retour du pétrole à la hausse. Alcatel danse, mais Ingenico pleure !

Marqué par l’impatience, l’équipementier des télécoms

Alcatel a devancé la date officielle de publication de ses résultats trimestriels. Avec raison, ces derniers sont supérieurs aux attentes. Chiffre d’affaires en hausse de 8% à 3,14 milliards d’euros, et marge opérationnelle qui passe de 6,2% à 8%. Après plusieurs mois de déceptions, le retour en grâce d’Alcatel est le bien venu, et le titre a fait converger l’attention des investisseurs. Il enregistre un bond de 6,52%. La Bourse de Paris marque le pas et consolide avec la hausse du pétrole. Le CAC40 recule modestement de -0,18% à 4.313,78 points. La Bourse de New York, après avoir ouvert dans le rouge et appuyé la tendance baissière des places européennes, termine en hausse. Le Dow Jones reste inchangé à 10.513,09 points, et le Nasdaq gagne 0,36% à 2.143,15 points. A la veille d’une fin de semaine riche en publication de statistique aux Etats-Unis, les cambistes procèdent à des prises de bénéfices et le dollar continue de baisser. A 1,2195 dollar pour 1 euro à la clôture de Paris. Au même moment, le cours du pétrole brut léger est repassé au dessus des 60 dollars, à 60,50 dollars le baril. Les valeurs technologiques n’ont pas toutes su profiter de l’effet Alcatel. Infogrames gagne 1,78%, Capgemini 1,53%, GFI Informatique 0,58%, Gemplus 0,52%, Unilog 0,49%, STMicroelectronics 0,35%. A l’inverse, Thomson perd -2,00%, Soitec -1,18%, Altran -1,09%. Le leader mondial des terminaux de paiement Ingenico annonce un chiffre d’affaires trimestriel de 107 millions d’euros, en retrait de -5,3%. Le marché sanctionne le titre qui chute de -7,84%. (à suivre)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur