Bourse : l’IPO de Meetic séduit les investisseurs

Cloud

Les places boursières européennes se sont enfoncées dans le rouge, Paris s’est placé sous la barre des 4500 points. Première séance pour Meetic, qui a rencontré son public

Le site de rencontres en ligne

Meetic a séduit les investisseurs à la Bourse de Paris (lire nos articles). Le titre, introduit ce jeudi 13 octobre au prix d’introduction dans le haut de la fourchette à 22,30 euros, termine la séance à 24,50 euros, sur un bond de 9,5%. La Bourse de Paris se replie sous la pression du secteur de l’énergie et des services et la fébrilité de Wall Street. Le CAC40 perd -0,99% à 4.470,13 points et vient se placer sous la barre des 4500 points. La Bourse de New York a profité de la baisse du cours du pétrole en fin de séance pour limiter les dégâts. Le Dow Jones reste stable à 10.216,59 points. Le Nasdaq des valeurs technologiques a profité du rebond d’Apple, et progresse de 0,48% à 2.047,22 points. Une nouvelle donnée sera à suivre dans les semaines à venir, le virus de la grippe aviaire, qui a pénétré les frontières de l’Europe et commencé à peser sur les marchés. Nouvelle vague de tensions inflationnistes à Wall Street après la publication de la hausse de 2,3% des prix à l’importation aux Etats-Unis en septembre, la plus forte hausse depuis 1990 ! La perspective d’une poursuite de la politique monétaire de la Fed profite au dollar qui repasse sous les 1,20, à 1,1940 dollar pour 1 euro à la clôture de Paris. Il s’est ensuite stabilisé avec la publication du déficit commercial US, qui à 59 milliards de dollars en août s’est moins creusé qu’attendu. La contraction inattendue des stocks d’essence aux Etats-Unis a rendu les marchés nerveux. Le cours du baril de pétrole brut léger hésite. Après un plus haut à 64,39 dollars, il s’est replié à 63,08. Pas de surprise, après la tension des technos américaines la veille, la tendance baissière des marchés a de nouveau placé les valeurs technologiques dans le rouge. Soitec recule de -6,00%, Steria -3,21ù, GFI Informatique -3,18%, Safran -2,75%, Gemplus -2,65%, Iliad -2,27%, Thomson -1,94%, Altran -1,75%, Atos Origin -1,55%, Alcatel -1,49%, Capgemini -1,29%. Dans ces conditions, la performance de STMicroelectronics, qui progresse de 0,74%, est d’autant plus méritoire. A Wall Street, il ne fallait qu’un coup pouce pour que Apple Computer retrouve la faveur des investisseurs, l’annonce de l’iPod vidéo étant passée au second rang après les résultats trimestriels jugés décevants. Il est venu de la signature d’un accord de distribution avec Walt Disney. Le titre Apple bondit de 9,12%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur