Bourse: lourde rechute des places boursières et recul de l'euro

Cloud

Encore 5% de décote à New York, comme la veille, et -6,38% à Paris

Rien n’y fait L’annonce faite par le futur président des Etats-Unis, Barack Obama, de ne pas vouloir perdre de temps pour résoudre la crise financièr n’a pas empêché une sévère dégringolade supplémentaire ce 6 novembre.

Le Dow Jones accuse un nouveau recul de 443 points, soit -4,85%, à 8.695,79 points. Il avait perdu 5% la veille, soit près de 10% en deux jours!

Le Nasdaq des valeurs technologiques a terminé en baisse de 73points, soit -4,34%, à 1.608,70 points.

Les investisseurs ont notamment retenu une contraction de la demande annoncé par Cisco Systems.

Cisco, généralement présenté comme un baromètre de l’industrie technologique américaine, a cédé 2,59% à 16,94 dollars, après son avertissement sur résultat de mercredi soir.

En contrecoup, les autres valeurs ‘techno’ ont dégusté. Intel a notamment abandonné 7,9% et Microsoft 5,43%.

Autre mauvais indicateur: les faibles ventes de détails enregistrées en octobre dans la grande distribution aux Etats-Unis

Du coup, les perspectives sur les fêtes de fin d’année sont médiocres, voires mauvaises. Pourtant Wal-Mart a annoncé une hausse de 2,4% de ses ventes en octobre, comparativement à 2007. Le titre a néanmoins perdu -1,18%.

La douche froide vient aussi du FMI (Fonds Monétaire International): il a annoncé ce 6 novembre que les perspectives de croissance mondiale s’étaient détériorées le mois dernier et que les économies des pays développés allaient régresser pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale. Ainsi, l’économie américaine pourrait se contracter de -0,7% en 2009.

En Europe, on constate que l’euro recule encore face au dollar, à 1,27, et à la livre Sterling après la baisse de taux d’un demi-point annoncée par la BCE.

A Paris, les perspectives de récession se confirment officiellement.

le CAC 40 a lourdement décroché de -6,38%, soit un perte de 230 points à 3.387,25 points.

Toutes les valeurs de référence dégringolent.

Alcatel a fortement dévissé de -14,32% à 2,1 euros après avoir rebondi de plus de 21% sur les deux dernières séances.

Thomson qui vient de décrocher de -8,59% à 1,17 euros, a annoncé son intention de “sortir immédiatement” de ses activités de téléphonie résidentielle en Amérique du Nord. D’où une provision exceptionnelle de 60 millions d’euros et la suppression de 140 postes.

Le fondeur Soitec Silicon a plongé de 14,06% à 3,73 euros, au lendemain de son bond de 55% inexpliqué. Le groupe avait refusé de commenter cette progression.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 6 novembre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 05 novembre (en pourcentage) . toutes les valeurs sont en baisse:

SOPRA GROUP 33.50(c) -2.19%

INGENICO 12.55(c) -3.83%

GROUPE STERIA 10.95(c) -4.12%

GFI 2.82(c) -4.41%

FRANCE TELECOM 19.400(c) -4.62%

DASSAULT SYSTEM 31.94(c) -5.00%

ILIAD ( FREE ) 58.36(c) -5.87%

STMICROELECTRON 6.444(c) -6.20%

ALTEN 19.23(c) -7.01%

GEMALTO 20.00(c) -7.41%

ALTRAN TECHNOLO 3.75(c) -7.64%

ATOS ORIGIN 17.78(c) -7.73%

CAP GEMINI 24.820(c) -9.02%

SOITEC SILICON 3.73(c) -14.06%

ALCATEL-LUCENT 2.100(c) -14.29%

Source: AFP, AP, Boursorama, Reuters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur