Skype: vidéoconférence, Bourse et Mac OS X… une actualité chargée

RéseauxVoIP

Skype joue la carte de la prudence en reculant la date de son introduction en bourse. La compagnie n’en continue pas moins de travailler en proposant les moutures définitives de plusieurs nouveaux produits.

Il y a quelques jours, le Wall Street Journal a dévoilé que Skype, une société connue pour sa solution de voix et vidéo sur IP, reculait son introduction en bourse au second semestre 2011. Il est vrai que la compagnie enchaine les problèmes : en fin d’année, elle a connu des soucis de connexion sans précédent. En janvier, la Chine envisageait sérieusement d’interdire ce service sur son sol. Bref, le moment n’est peut-être pas idéal pour tenter une introduction en bourse.

Ces divers évènements ne perturbent toutefois pas outre mesure la firme, qui dévoile aujourd’hui la version définitive de Skype 5.0 pour Mac OS X (elle était accessible en mouture bêta depuis novembre). L’OS d’Apple dispose ainsi d’une offre aussi moderne que celle dédiée à Windows. L’éditeur en a profité pour revoir l’interface graphique de son outil, plus compacte que précédemment. Enfin, le mode vidéo en plein écran refait son entrée.

Autre annonce, les « appels vidéo de groupe », qui permettent à un maximum de dix personnes de communiquer simultanément en vidéo, sortent également de leur phase de test. Pour en profiter, il faut opter pour une offre Skype Premium, qui permet de disposer de cette fonctionnalité pour 4,01 euros TTC par jour ou 6,89 euros TTC par mois (une période d’essai de sept jours est offerte). Un tarif correct qui permettra à la firme de se mesurer aux acteurs de la vidéoconférence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur