Bourse : Microsoft dynamise les technos

Cloud

Fin de semaine optimiste sur les places boursières et coup de pouce de
Microsoft aux valeurs technologiques avec le rachat de la régie publicitaire
aQuantive

Microsoft va – à peine ? entamer sa trésorerie pour s’offrir enfin une régie publicitaire, aQuantive, pour environ 6 milliards de dollars. Une acquisition qui va lui permettre de renforcer sa position sur la publicité en ligne et de développer une stratégie Internet basée sur le modèle de ses concurrents Google et Yahoo.

C’est la plus importante acquisition de son histoire réalisée par Microsoft, dont le titre s’est finalement bien tenu, ne cédant que -0,48 %. En revanche, à Wall Street, les investisseurs se sont précipités sur le titre aQuantive, qui a enregistré un bond – mais peut-on encore parler de bond à ce niveau de progression d’une valeur en l’espace d’une séance ? – de 77,84 % !

Dans un volume d’échanges étonnement élevé pour un long week end démarré la veille, la Bourse de Paris, insensible à l’actualité politique, a symboliquement franchi la barre des 6100 points, pour la première fois depuis novembre 2000. Le CAC40, après avoir frôlé les 6112 points, a terminé sur un rebond de 1,23 % à 6.101,14 points.

La Bourse de New York a terminé la semaine sur une note positive, tirant profit des fusions-acquisitions malgré la progression du cours du pétrole. Le Dow Jones a gagné 0,59 % à 13.556,53 points, 24ème record historique de l’année en clôture, et le Nasdaq0,75 % à 2.558,45 points.

L’indice de confiance des consommateurs américains, calculé par l’Université du Michigan, a progressé à 88,7 points, alors que le consensus des analystes était à la baisse.

L’euro a franchi la barre des 1,35 face à un billet vert qui continue de s’affaiblir, à 1,3509 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole, qui a continué de progresser jusqu’à dépasser les 65 dollars, a finalement terminé sur un repli à 64,81 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Goldman Sachs a maintenu sa recommandation mais relevé son objectif de cours sur STMicroelectronics. Le titre du groupe franco-italien en a profité pour bondir de 3,61 %.

Atos Origin se relève d’un début de semaine chaotique après l’annonce que la reprise du groupe par un fonds d’investissement ne se fera pas. Le titre a bondi de 4,05 %.

Plusieurs rumeurs ont permis au titre EADS de bondir de 3,34 %. La cession d’activités non stratégiques et l’entrée au capital de nouveaux actionnaires, dont le fonds Dubaï DIC, sans oublier l’Etat français qui pourrait augmenter sa participation, dixit le nouveau Président Nicolas Sarkozy.

Les valeurs technologiques ont su tirer profit de l’évolution du marché pour s’enfoncer nettement dans le vert. Business Objects a progressé de 2,50 %, Ingenico 2,28 %, Alcatel-Lucent 2,24 %, France Télécom 1,91 %, Ubi Soft 1,27 %, Thomson 1,13 %, Capgemini 1,05 %, Alten 0,97 %, Dassault Systèmes 0,7 %, Oberthur CS 0,72 %, Gemalto 0,70 %, GFI Informatique 0,55 %, Sopra Group 0,46 %, Steria 0,41 %, Vivendi 0,16 %, Iliad 0,11 %, Altran 0 %. Soitec a reculé de -0,06 %, Neuf Cegetel -0,98 %.

A Wall Street, Intuit, éditeur américain de logiciels de gestion, a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, et surtout annoncé un plan de rachat d’actions pour 800 millions de dollars, ce qui a permis au titre de bondir de 13,85 %.

IBM, dont le titre a progressé de 2,54 %, et Intel, 2,11 %, ont tous deux profité du relèvement de recommandations, bienvenus au cours d’une séance profitable aux valeurs technologiques.

Yahoo a progressé de 4,13 %, Adobe 2,76 %, Amazon.com 1,82 %, Oracle 1,05 %, Apple 0,53 %, Dell 0,04 %. Google a reculé de -0,14 %, Symantec -0,15 %, Sun -0,19 %, Applied Materials -0,48 %, HP -0,65 %, eBay -0,85 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur