Bourse : Microsoft prudent, Business Objects et Bull optimistes

Cloud

Séance du vendredi 24 octobre : le plus gros du bataillon des résultats trimestriels est passé, bilan positif mais perspectives insuffisantes

Le temps des résultats trimestriels se termine. La plupart des entreprises américaines ayant publié leurs résultats peuvent se targuer d’avoir atteint, voire dépassé, les prévisions. Pourtant, les investisseurs nous rejouent le coup des derniers trimestres, à savoir qu’ils passent trop rapidement sur les bons résultats pour spéculer sur les perspectives des entreprises qu’ils jugent insuffisantes, alors qu’elles attestent d’une

reprise du marché ! La Bourse de Paris a terminé la semaine de justesse sur une note positive, alors que les marchés américain et européen ont au contraire joué la baisse. Le CAC40 a affiché une hausse symbolique de 0,06% à 3.266,27 points, et a limité les pertes de la semaine à 2,61%. Les perspectives jugées trop prudentes de Microsoft ont pesé sur la Bourse de New York. Le Dow Jones a perdu 0,32% à 9.582,46 points, et 1,4% sur la semaine. Plus touché par la vague de déceptions sur Microsoft, le Nasdaq a perdu 1,06% à 1.865,59 points, et 2,5% sur la semaine. Microsoft tire parti du redémarrage des ventes de PC et de la reprise des investissements des entreprises. Bénéfice net en progression de 2 milliards de dollars en 2002 à 2,6 milliards de dollars pour son premier trimestre fiscal. Sur la même période, chiffre d’affaires en progression de 7,75 milliards à 8,2 milliards de dollars Le premier éditeur mondial de logiciels table sur une progression de 5% des ventes d’ordinateurs, et sur un chiffre d’affaires pour son second trimestre de 9,7 à 9,8 milliards de dollars, et sur un résultat opérationnel de 3,2 à 3,3 milliards de dollars. Rien que du bon, mais que les investisseurs jugent suffisamment insuffisants. (lire nos informations, par ailleurs). Business Objects double son bénéfice trimestriel, revoit ses performances à la hausse, et gagne 11,16% à 27,40 euros. Le groupe profite de l’accueil positif réservé à la version 6 de son logiciel vedette. Dans l’attente de la publication de ses résultats dans quelques jours, Altran Technologies profite de rumeurs sur une demande de financement auprès des banques pour bondir de 14,79% à 11,95 euros, du fait des spéculations sur le titre. Premier semestre bénéficiaire depuis cinq ans pour Bull, 1,3 million d’euros, contre une perte de 524,2 millions un an plus tôt. Ce résultat inattendu pourrait relancer le projet de recapitalisation du groupe, qui pourrait intervenir avant la fin de l’année. Le titre a gagné 18,92% à 0,88 euro. Compensant la faiblesse des ventes d’ordinateurs portables par la croissance des ventes de mémoires flash pour appareils photo numérique, le japonais Toshiba renoue avec les bénéfices pour son deuxième trimestre fiscal, 43 millions de dollars. Malgré le maintien de son objectif de chiffre d’affaires, Toshiba a révisé de 29% à la baisse sa prévision de bénéfice net annuel, à 228,6 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur