Bourse : Morgan Stanley recommande France Télécom

Cloud

Séance du lundi 23 juin: par prudence, les investisseurs prennent leurs bénéfices, et font chuter la Bourse de Paris

Inquiétudes avant la décision, mercredi, de la Réserve fédérale américaine. La Fed va-t-elle réduire son taux directeur ? Et si oui, de combien? Le marché attend un demi-point, ce pourrait n’être qu’un quart de point! La décision est importante et pourrait déclencher la baisse attendue du taux européen.

C’est dans ce climat tendu que les investisseurs parisiens ont fait le choix de la prudence, et pris leurs bénéfices. Le CAC40 chute de 2,22% à 3.119,24 points. La barre des 3.200 points s’éloigne à grands pas. Même phénomène à Wall Street, où les échanges ont été importants. Le Dow Jones perd 1,39% à 9.072,95 points, et le Nasdaq 2,06% à 1.610,82 points. Le marché des changes est lui aussi tendu dans l’attente de la décision de la Fed. Cependant, le dollar devrait remonter, les cambistes jugeant la zone Euro poins favorable à la reprise que les Etats-Unis. Morgan Stanley plus optimiste sur France Télécom Alors que le marché boursier s’effondre, France Télécom profite de l’annonce de l’avancée rapide de son projet ‘Top’ qui vise une maîtrise des coûts: l’action se redresse de 2,27% à 19,79 euros. Sur la perspective d’un exercice qui s’annoncerait meilleur que prévu, le bureau d’étude Morgan Stanley a remonté ses recommandations sur l’opérateur historique. Wanadoo en profite pour se maintenir en positif, 1,08% à 5,59 euros. Bull joue lui aussi à contre-courant des valeurs informatiques. Dans la perspective de son assemblée générale, le titre gagne 5,17% à 1,22 euros. Bull a pris nettement la tête des rares valeurs en hausse à la Bourse de Paris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur