Bourse : New York en baisse, mais l'Europe a rebondi

Régulations

Fort contraste de part et d’autre de l’Atlantique. Dow Jones et Nasdaq retombent, tandis que les indices européens se sont repris – un certain temps…

Wall Street s’est encore refroidi : le Dow Jones a cédé -0,89%, en recul de 109 points à 12.160,30, par rapport à lundi.

Et le Nasdaq (valeurs technologiques) a lâché 17,05 points, soit -0,69%, à 2.457,73 points.

L’état de santé des banques préoccupent toujours les marchés. Selon Goldman Sachs, elles devraient devoir lever jusqu’à 65 milliards de dollars de capitaux pour consolider leurs comptes, suite à la crise des ‘subprimes‘. Augmentation du capital, ce qui signifie dilution du capital…

Dans la distribution, Wal-Mart a perdu 1,05% après avoir annoncé une réduction de ses investissements pour l’exercice en cours.

Les inondations dans le Middle West de Etats-Unis ont également pesé dans la balance ce mardi 17 juin, de même que de nouvelles rumeurs sur l’augmentation des prix.

Sur le Nasdaq, on constate qu’Adobe Systems a cédé -3,38% suite à l’annonce de prévisions de chiffre d’affaires inférieures à celles attendues.

Les éditeurs de jeux électroniques Electronic Arts et Take-Two ont reculé de -0,64% et -0,42%, respectivement. L’offre du premier sur Take-Two n’est pas jugée suffisante.

La chaîne d’électronique grand public Best Buy a chuté, -5,3%, après avoir révélé une baisse du résultat net de -6,8% sur le trimestre écoulé.

A Paris, le CAC 40, comme sur les autres places européennes, a été dopé par la bonne tenue des titres bancaires.

Il a progressé de 28,59 points, soit +0,61%, à 4.686,33 points. La séance avait débuté avec de fortes hausses mais les premières cotations de Wall Street ont fait retomber le soufflé.

Parmi les plus fortes hausses, à noter Soitec Silicon (+6,8% %), suite à l’annonce d’une augmentation de capital et de l’utilisation par Intel de matériaux SOI (pour optimiser le fonctionnement entre microprocesseurs et mémoires).

Idem pour Alcatel-Lucent (+5%), ce dernier étant porté par la signature de jolis contrats, dont un méga-accord d’un milliard de dollars avec China Mobile (cf. nos articles).

France Télécom s’est également repris avec +0,84% à 18,555 euros. Les discussions avec le groupe de télécoms nordique TeliaSonera ne seraient pas abandonnées.

Dans les énergies alternatives, à noter qu’EDF Énergies Nouvelles a gagné +1,44% (à 43,56 euros) du fait de la signature d’un accord avec MidAmerican Energy Company pour la réalisation d’un parc éolien à Walnut (Iowa), d’une capacité de 100 mégawatts.

A Paris, seuls Atos et GFI, sont en négatif. Evolution des cours, ce 17 juin 2008, en valeur, et évolution par rapport à la veille (en pourcentage) . en hausseSoitec Silicon: 4,82 +6,87%

Alcatel-Lucent: 4,55 +5,08%

Altran: 5,99 +2,74%

Alten: 26,12 +2,28%

STMicroelectronics: 7,68 +1,95%

Iliad: 65,70 +1,86%

Sopra: 49,54 +1,68%

Oberthur Card Systems: 4,95 +1,02%

Gemalto: 24,41 +0,87%

France Télécom: 18,55 +0,84%

Ingenico: 23,29 +0,78%

Capgemini: 41,43 +0,68%

Steria: 19,57 +0,36%

Dassault Systèmes: 41,60 +0,17%

. en baisse

GFI: 4,17 -0,96%

Atos Origin: 36,20 -1,58%

_ _ _


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur