Bourse: New York inchangé, l'Europe à la baisse

Régulations

Les annonces d’Apple, avec des prix agressifs, ont suscité le doute

La Bourse de New York s’est rétablie en fin de journée, ce lundi 8 juin, sans grand changement par rapport à la veille. En cours de séance, la plupart des cotations se sont longtemps affichées dans le rouge avant de revenir à leur niveau de fin de semaine dernière, grâce, notamment, à une reprise sur le marché du pétrole brut.

Le Dow Jones gagne 1,36 point, soit une très légère hausse de +0,02% à 8.764,49 points.

Le Nasdaq (valeurs technologiques) a cédé 7 points, soit -0,38%, à 1.842,40 points.

Dans l’attente de nouvelles déclarations de la Réserve fédérale américaine et du Trésor, la cote des banques s’est accru, en moyenne, de +1,29%. Mais les spéculations s’auto-alimentent et devraient laisser les places boursières hésitantes, à la merci de la moindre de la moindre supputation.

Certains investisseurs continuent de retirer des bénéfices, craignant que l’embellie ne soit de courte durée.

Certains analystes ayant entendu qu’Apple pourrait pratiquer des prix agressifs pour ses terminaux iPhone de 3è génération, ont provoqué un décrochage du titre qui a entraîné, durant une bonne partie de la journée, un glissement des indices de -1%.

Apple recule de -0,57% à 143,85 dollars et AT&T, l’opérateur initialement unique de l’iPhone mais aujourd’hui mis en concurrence, cède -0,65% à 24,40 dollars. Le géant des télécoms a pourtant affirmé que les nouvelles conditions de vente du téléphone 3G n’auraient pas d’impact sur ses objectifs de résultats.

Apple va diminuer de moitié le prix des anciens iPhone et vendra la nouvelle version (3G S) à partir du 19 juin, aux prix de 199 dollars la version 16 Go et de 299 dollars la version de 32 Go, avec un abonnement sur deux ans (lire nos articles, par ailleurs).

Le concurrent, Palm, qui a lancé son modèle ‘Pre’ il y a quelques jours a cédé -6,5% à 12,16 dollars.

En Europe, la plupart des bourses ont terminé en baisse.

A Paris, le CAC 40 a perdu 49 points, soit un recul de -1,48%, à 3.289,66 points. Selon les analystes, il s’agit de prises de bénéfices, dans un volume d’échanges réduit de 2,428 milliards d’euros.

A noter que, dans les technologiques, France Télécom est l’un des rares titres à progresser (+0,34% à 16,01 euros)

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 8 juin 2009, en valeur, et évolution par rapport au 5 juin (en pourcentage). . en hausse: DASSAULT SYSTEMES : 32.685(c) +1.89%

GEMALTO : 23.60(c) +0.55%

FRANCE TELECOM : 16.010(c) +0.34%

. en baisse:

INGENICO : 14.310(c) -0.21%

ALCATEL-LUCENT 1.917(c) -0.73%

SOPRA GROUP : 31.000(c) -0.80%

SOITEC SILICON : 4.919(c) -0.83%

CAP GEMINI : 26.100(c) -0.87%

ALTEN : 12.650(c) -1.06%

GROUPE STERIA : 14.200(c) -1.39%

STMICROELECTRONICS : 5.287(c) -1.91%

ILIAD ( FREE ) : 73.185(c) -2.00%

GFI : 3.18(c) -2.75%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.160(c) -3.18%

ATOS ORIGIN : 23.600(c) -4.07%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur