Bourse : New York s'envole de +11% et l'Europe en profite

Cloud

Surprise : Wall Street s’est ressaisi de façon spectaculaire en fin de séance, prenant les européens de court

Revirement inattendu à la Bourse de New York. Le Dow Jones s’est envolé de 889 points à 9.065 points, soit une poussée de +10,88 %.

L’indice Nasdaq des valeurs technologiques a, lui aussi, bondi, +9,53%, soit 143 points de mieux, à 1.649 points.

Ce sursaut permet de rattraper, en une séance, la moitié du terrain perdu depuis le début du mois.

Parmi les explications, on relève que les investisseurs croient à une nouvelle baisse des taux directeurs de la Réserve fédérale. On parle d’un demi-point. Cette rumeur persistante a éclipsé un mauvais indice : la chute historique de la confiance des consommateurs américains, qui retombe à son plus bas niveau, jamais atteint depuis sa création en 1967 !

Autre explication, l’opportunité d’acheter des titres dont la cote est tombée si bas, qu’elle ne peut qu’attiser les convoitises.

Les indices new-yorkais ont également profité d’achats à bon compte suscités par la chute vertigineuse des capitalisations observée ces derniers jours.

Ainsi, à côté des pétroliers Chevron (+13,47%) et Exxon Mobil (+13,27%), figure Apple qui a bondi +8,49% à 99,91 dollars. De même, l’opérateur télécoms Verizon s’est envolé de +14,63%, un jour après avoir annoncé des résultats meilleurs qu’attendu.

C’est typique des marchés baissiers de rebondir de manière complètement folle“, commente un analyste. La plupart des économistes sont désormais convaincus que les Etats-Unis sont déjà entrés en récession.

Le pétrole est remonté de +2,2% à 63,3 dollars, tandis que l’euro se renforce légèrement à 1,25 dollar, après avoir touché son plus bas niveau depuis début 2006.

Au terme d’une journée particulièrement mouvementée, les places financières européennes ont terminé dans le vert, sauf à Milan et Madrid. La City à Londres a gagné +2,4%.

A Francfort, les cotations ont, cette fois encore, été marquée par le boom inimaginable qu’a connu l’action Volkswagen pour la deuxième journée consécutive. Le DJEurostoxx 50 et le Dax ont poursuivi leur envolée pour grimper de +3,9% et +9,7%, respectivement.

La confirmation du rachat par Porche a provoqué une ruée des porteurs: l’action a gagné +75%, après un gain de +150% avant hier. La capitalisation boursière de Volkswagen se trouve ainsi portée à 320 milliards d’euros, record absolu loin devant Exxon (260 milliards), Microsoft (150 milliards)…

SAP (-4,6%) a publié des résultats de 3ème trimestre décevants, comme pré-annoncé avec un avertissement officiel en début de mois.

A Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 1,6% à 3114 points après bien des hésitations, mais finalement influencé par Wall Street.

Les valeurs financières ont enregistré une nette baisse : Crédit Agricole a perdu 13,3% comme Deutsche Bank, -12,5% pour Société Générale, -11,3% pour BNP Paribas…

Du côté des technologiques, une seule valeur décroche fortement : ATOS Origin à -5,88%.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 27 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 24 octobre (en pourcentage). . en hausse: STMICROELECTRONICS 6.294(c) +4.24%

DASSAULT SYSTEM 30.04(c) +3.77%

SOITEC SILICON 2.38(c) +3.03%

SOPRA GROUP 35.00(c) +2.94%

ILIAD ( FREE ) 56.04(c) +2.83%

GROUPE STERIA 8.69(c) +2.36%

FRANCE TELECOM 18.790(c) +2.31%

CAP GEMINI 22.420(c) +1.68%

ALTRAN TECHNOLO 3.47(c) +1.17%

ALTEN 16.40(c) +0.49%

GFI 2.58 inchangé 0.00%

. en baisse

INGENICO 10.60(c) -0.09%

GEMALTO 19.72(c) -0.70%

ALCATEL-LUCENT 1.504(c) -0.92%

ATOS ORIGIN 16.16(c) -5.88%

Sources: Boursorama/SRD/Silicon.fr Agence de Presse Magazine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur