Bourse : Nokia cède face à l’iPhone d’Apple

Cloud

En repli sous les prises de bénéfices, les places boursières sont revenues se
placer en dessous de leurs niveaux de début d’année. Les technos ont été
vaincues par la morosité des marchés?

L’annonce de l’iPhone d’Apple, issu de l’accouplement d’un baladeur numérique iPodet d’un téléphone mobile, si elle a continué de profiter au titre de la marque à la pomme, qui a encore gagné 4,79 %, a pesé en revanche sur Nokia, premier fabricant mondial de téléphones mobiles, dont le titre a reculé de -2,2 %.

Toujours dans les télécoms, le britannique Vodafone a confirmé son intérêt pour l’indien Hutchinson Essar, un projet jugé hasardeux et surtout trop cher par les actionnaires du groupe qui ont sanctionné le titre, qui a dévissé de -2,5 %.

Y a-t-il un lien de cause à effet ? Le titre France Télécom a lui aussi reculé, de -1,71 %.

Prises de bénéfices et valeurs pétrolières ont pesé sur la Bourse de Paris. Le CAC40 s’est repliée de -0,56 % à 5.501,95 points, préservant de justesse la barre des 5500 points.

A l’inverse, l’envolée d’Apple a profité à la Bourse de New York qui est repassée dans le vert. Le Dow Jones a repris de 0,21 % à 12.442,16 points et le Nasdaq0,63 % à 2.459,33 points. On notera que les premiers résultats d’entreprises publiés à Wall Street sont plutôt positifs.

Le déficit commercial américain s’est réduit au mois de novembre, se contractant pour le troisième mois consécutif, à 58,23 milliards de dollars. A la satisfaction du dollar qui a continué de se reprendre, à 1,2936 dollar pour 1 euro. La situation pourrait s’inverser dès demain, selon la décision de la Banque Centrale Européenne, mais les économistes misent plutôt sur le statu quo des taux directeurs.

Le cours du pétrole a continué de se replier, s’installant a proximité des 54 dollars. Les stocks américains de brut continuent d’augmenter, les analystes attendaient une baisse ! Le baril de brut léger s’est négocié à 54,02 dollars au Nymex.

Les valeurs technologiques ont évolué au rythme des recommandations. Lehman Brothers a relevé sa note sur la SSII Capgemini dont le titre a bondi de 2,68 %. A l’inverse, Deutsche Bank a relevé son objectif de court sur EADS, mais dans le même temps a abaissé sa recommandation sur le titre, qui a reculé de -1,96 %.

Les hausses ont été rares, STMicroelectronics 0,83 %, Soitec 0,49 %, Ubi Soft 0,43 %, Sopra Group 0,32 %, Alten 0,07 %. Infogrames est resté stable. A l’inverse et suivant la tendance, Business Objects a perdu -0,03 %, Vivendi -0,23 %, Alcatel-Lucent -0,35 %, Oberthur CS -0,58 %, Dassault Systèmes -1,08 %, Thomson -1,23 %, Iliad -1,28 %, Atos Origin -1,29 %, Gemplus -1,31 %, Steria -1,70 %, GFI Informatique -2,09 %, Altran -2,39 %.

A Wall Street, Sun a progressé de 4,71 %, Yahoo 4,06 %, Intel 2,33 %, Electronic Arts 1,86 %, Dell 1,56 %, Applied Materials 1,51 %, Google 0,82 %, Cisco 0,74 %. HP est resté stable. A la baisse, Oracle -0,28 %, Symantec -0,51 %, Microsoft -1,00 %, Adobe -1,03 %, IBM -1,18 %, eBay -1,51 %, Amazon.com -1,67 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur