Bourse : Nokia plébiscité, VU encourageant, Sopra performant

Cloud

Recul généralisé sur les places boursières. Après deux séances à la hausse, tous les secteurs reculent, entraînés par les valeurs boursières, elles-mêmes entraînées par le cours du pétrole qui continue de baisser. L’équipementier des télécoms Nokia a relevé ses objectifs, dans l’indifférence

L’équipementier finlandais des télécoms

Nokia a relevé ses prévisions de ventes et de bénéfice pour le trimestre en cours, dans l’indifférence générale. L’annonce profite cependant à STMicroelectronics, dont Nokia est un gros client, en profite pour gagner 1,13%. Malgré le relèvement sensible des résultats du groupe, supérieurs aux attentes, Vivendi Universal recule de -0,50%. On notera en particulier le redressement des activités Jeux vidéo et Musique. VU en a profité pour relever ses objectifs. Après la publication de ses bons résultats semestriels, Sopra Group a relevé ses prévisions pour l’exercice, une tendance générale sur les SSII, et l’annonce d’une acquisition relutive en Espagne. Le titre bondit de 4,98%. Ces bonnes nouvelles n’ont pas suffi à redresser la Bourse de Paris, qui termine en baisse entraînée par les valeurs pétrolières. Le CAC40 abandonne -0,86% à 4.453,41 points. La Bourse de New York marque une pause, alors que les craintes des suites de l’ouragan Katrina sur l’économie US refont surface. Le Dow Jones recule de -0,80% à 10.597,44 points, et le Nasdaq -0,51% à 2.171,55 points. Côté indices économiques, le déficit commercial des Etats-Unis est ressorti en juillet à 57,9 milliards de dollars. C’est mieux qu’attendu. Les prix à la production ont progressé de 0,6%, mais restent stables hors l’énergie. La contraction du déficit US profite au dollar. Le billet vert repart à la hausse, à 1,2271 dollar pour 1 euro. Le cours du baril de pétrole brut est venu se placer sur son plus bas des deux dernières semaines, à 63,11 dollars. GFI Informatique déçoit par ses résultats semestriels sans surprise, mais meilleurs en France qu’à l’international. Le marché a sanctionné le titre qui chute de -3,53%. Soitec progresse de 3,59%, Iliad (Free) de 1,78%, Unilog de 0,90%, Gemplus de 0,46%, Dassault Systèmes de 0,19%. Atos Origin recule de ?1,49%, Altran de -1,20%. Le site d’enchères en ligne eBay recule de -1,69% après l’annonce du rachat du service de téléphonie en ligne Skype Technologies. Trop cher pour les observateurs, qui surtout s’interrogent sur la capacité de eBay à intégrer et rentabiliser les services de Skype sous un modèle gérable par le portail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur