Bourse : nouvelle méga OPA d’Oracle

Cloud

Si l’OPA d’Oracle sur BEA a relancé les technos américaines, elle est arrivée trop tard pour profiter aux valeurs technologiques des autres marchés

Vedette incontestée du jour, l’OPA d’Oracle sur le numéro un mondial de la SOA (Service Oriented Architecture) BEA System, pour 6,6 milliards de dollars. Habitués ces dernières années aux méga acquisitions du géant américain des progiciels, et surtout à la réussite des intégrations des entreprises acquises, les investisseurs ont peu réagi sur le titre Oracle, qui est resté quasi stable (-0,9 %), tandis que le titre BEA évidemment très recherché bondissait (32,18 %)

Attirée dans le rouge par des indices économiques américains décevants, la Bourse de Pari s n’a pas su profiter à temps de l’effet Oracle, et termine la semaine dans le rouge. Le CAC40 a reculé de -0,32 % à 5.843,95 points.

Rassurée par la publication d’indicateurs supérieurs aux attentes, accompagnés d’une nouvelle méga OPA technologique, la Bourse de New York a terminé la semaine sur une note positive. Le Dow Jones a progressé de 0,56 % à 14.093,08 points et le Nasdaq de 1,21 % à 2.805,68 points.

Les indices américains publiés ce vendredi sont partagés… Les ventes au détail aux Etats-Unis ont créé la ‘bonne’ surprise en affichant une progression de 0,6 % en septembre (0,4 % hors automobile), nettement supérieure aux attentes des analystes. En revanche, la hausse des prix à la production, 0,1 % hors énergie et alimentation, si elle s’affiche nettement en dessous des attentes, n’a pas réussi à faire oublier la hausse de l’essence et du gaz, qui l’a fait grimper de 1,1 % !

Enfin, l’indice de confiance des consommateurs, calculé par l’Université du Michigan, a encore reculé, à 82 points contre 84 attendus. Au final, des indices certes décevants mais qui démontrent la résistance de l’économie américaine à la crise des crédits immobiliers.

L’euro a confirmé son passage sous la barre des 1,42, à 1,4176 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue à la hausse, à 83,77 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Hausse surprise à Paris, le titre Thomson a bondi de 4,56 % à la suite du relèvement de la recommandation de la banque Dresdner Kleinwort. Idem pour EADS, qui profite également des commentaires positifs de JP Morgan et des retards de Boeing.

L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (€) et pourcentage (%) :

THOMSON 11,69 4,56%
SOPRA GROUP 64,13 4,23%
EADS 23,77 2,68%
SOITEC 14,06 1,52%
ALCATEL-LUCENT 7,07 0,86%
VIVENDI 30,92 0,65%
ALTRAN TECHN. 5,32 0,57%
CAP GEMINI 48,29 0,37%
OBERTHUR CARD SYS. 6,85 0,00%
DASSAULT SYSTEMES 47,89 -0,02%
NEUF CEGETEL 33,20 -0,39%
ALTEN 26,50 -0,41%
BUSINESS OBJECTS 41,62 -0,43%
STMICROELECTRONICS 11,82 -0,51%
GFI INFORMATIQUE 7,29 -0,55%
GEMALTO 21,16 -0,56%
FRANCE TELECOM 23,96 -0,66%
GROUPE STERIA 36,76 -1,08%
ATOS ORIGIN 44,39 -1,14%
INGENICO 21,50 -1,15%
UBISOFT ENTERTAIN 47,00 -1,55%
ILIAD 72,10 -1,61%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentage (%) :

BEA SYSTEMS 18,82 38,18%
ELECTRONIC ARTS 61,40 4,62%
APPLIED MATERIALS 21,04 4,57%
AMAZON.COM 92,37 3,39%
APPLE 167,25 3,10%
YAHOO! 28,48 3,00%
GOOGLE 637,39 2,47%
NVIDIA 36,13 2,44%
EBAY 39,90 2,10%
DELL 28,53 1,86%
AT&T 42,29 1,63%
ADOBE 46,12 1,38%
SYMANTEC 21,13 1,20%
MICROSOFT 30,17 0,87%
INTEL 25,55 0,47%
CISCO 32,92 0,37%
ORACLE 22,44 -0,09%
HEWLETT-PACKARD 51,55 -0,12%
IBM 117,81 -0,20%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur