Bourse : nouvelle semaine noire

Cloud

Le CAC40 dévisse de plus de 8% sur cinq séances

Les actions ont encore été massacrées durant la semaine passée malgré un rebond technique ce vendredi à Paris. Lors de cette dernière séance, l’indice CAC40 a gagné 0,70% à 3.016,75 points. Un rebond anecdotique après sept séances dans le rouge.

La perte hebdomadaire du CAC40 est donc de -8,5%, soit la pire contreperformance depuis la semaine du 5 décembre (-8,4%) puis surtout du 21 novembre (-12,1%). Depuis le début de l’année, l’indice vedette parisien lâche déjà plus de 6%.

Encore une fois, le marché à été déprimé par les risques de récession, par les multiples avertissements sur résultats des grandes entreprises américaines et par des statistiques peu encourageantes.

Crédit agricole a fini en hausse de 8,39%, plus forte hausse du CAC, à 8,290 euros, après avoir touché un plus haut de 8,595 euros. Crédit suisse a relevé sa recommandation de “sous-performance” à “neutre”. Société générale a gagné 3,06% à 31,800 euros. AXA a pris 6,95% à 13,155 euros. Les banques anglaises, affectées en toute fin de séance par un regain d’inquiétude sur leurs perspectives et leur bilan et par la levée de l’interdiction des ventes à découvert, ont pesé. Barclays a chuté de près de 25%.

Veolia (-5,38% à 19,065 euros) a essuyé la 2e plus forte baisse du CAC, suivie par Peugeot (-3,9% à 13,545) et Renault (-3,93% à 16,610) malgré la réaffirmation par les Etats membres de l’UE de leur détermination à venir en aide au secteur .

Dassault Systèmes a cédé 1,18% à 29,400 euros après avoir émis un avertissement sur ses résultats 2008. Le groupe a publié des résultats préliminaires pour le dernier trimestre et l’ensemble de l’exercice 2008 inférieurs à ses objectifs.

Aux Etats-Unis, les indices sauvent les meubles. Le Dow Jones progresse de 0,84% à 8.281,22 tandis que le Nasdaq prend 1,16% à 1.529, 33 points. Sur la semaine, le bilan est néanmoins négatif de 2,2% pour le premier et de 0,6% pour le second.

Pourtant, les dernières statistiques US de la semaine sont décevantes: les prix à la consommation aux Etats-Unis ont subi en décembre une baisse de 0,7% sous l’effet de la forte baisse des coûts de l’énergie et du ralentissement économique.

La production industrielle des Etats-Unis a reculé de -2% au mois de décembre, selon les chiffres publiés vendredi par la Réserve fédérale. Le chiffre de novembre a par ailleurs été fortement revu à la baisse à -1,3% contre une première estimation de -0,6%.

Bank of America a dévoilé vendredi une perte nette de 1,8 milliard de dollars au titre de son 4ème trimestre et perd 13,7%, ainsi qu’un déficit de 15,3 milliards de dollars pour Merrill Lynch sur la même période.

Les valeurs pétrolières comme Exxon Mobil, qui s’est adjugé 1,88% à 78,10 dollars, ont soutenu la tendance, profitant de la hausse des cours du brut, aux alentours de 36 dollars le baril WTI au moment de la clôture de Wall Street.

Intel gagne 3,39%. Le numéro un mondial de semiconducteurs a dit espérer que ses marges reviennent à des niveaux satisfaisants au cours du second semestre. AMD a gagné 1,33% après l’annonce de la suppression de 1.100 emplois, en raison de la crise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur