Bourse : nVidia crée la (bonne) surprise

Cloud

Séance du vendredi 9 mai : New York a joué l’euphorie, et entraîné les Bourses européennes dans son rebond. Mais bilan médiocre de la semaine : +,016%

Serait-ce en réponse aux inquiétudes sur le risque de déflation, que nous évoquions à la clôture de la séance de ce jeudi 8 mai? Le secrétaire au Trésor américain, John Snow, a voulu rassurer les investisseurs en déclarant qu’il ne voyait ”

aucun risque majeur de déflation aux Etats-Unis“. nVidia porte les puces graphiques au zénith Ballon d’oxygène pour les semi-conducteurs! Le fabricant californien de microprocesseurs et de processeurs graphiques nVidia a créé la surprise en révisant à la hausse de 12% à 18% son objectif de progression de chiffre d’affaires. La Bourse de New York a salué la perspective en faisant progresser le titre de presque 30% en fin de séance vendredi. Les perspectives du groupe, et sa forte progression, ont créé un appel d’air sur les valeurs technologiques américaines, et en particulier sur Microsoft. En effet, les ventes du processeur nVidia qui équipe la console XBox ont progressé plus rapidement que prévu. Les places boursières terminent la semaine à la hausse La Bourse de Paris a profité de l’ouverture à la hausse de New York pour rebondir en territoire positif. Le CAC40 a enregistré une légère hausse de 0,98% à 2.967,89 points. Après avoir franchi le seuil des 3.000 points mercredi, l’indice parisien s’est finalement replié. Sur la semaine, la progression n’aura été que de 0,16%. La Banque centrale européenne maintient son statu quo monétaire, et ne modifie pas son taux directeur, qui reste deux fois supérieur à celui de la Fed aux Etats-Unis. De quoi marquer un peu plus le repli des marchés européens face aux marchés américains, accentué par l’envolée de l’euro face au dollar. En l’absence d’annonces particulières sur le marché américain, Wall Street s’est lancé dans un ‘rallye’ technologique, et termine en territoire positif. Le Dow Jones a gagné 1,34% à 8.604,60 points, et le Nasdaq 2,04% à 1.520,15 points. Si le marché boursier US reste hésitant, le Dow Jones ne progresse que de 0,26% sur la semaine, les valeurs technologiques, quant à elles, ont su tirer profit des résultats des entreprises, et a progressé sur la semaine de 1,15%. Les valeurs technologiques repartent aux US, mais marquent une pause en Europe Les valeurs technologiques ont marqué une pause sur les places boursières européennes, malgré l’accumulation encourageante de résultats positifs. Et une nouvelle fois les investisseurs risquent de sanctionner le manque de visibilité à court et moyen terme des entreprises. De l’autre côté de l’Atlantique, les prévisions encourageantes des fabricants de semiconducteurs Intel et nVidia ont contribué à la bonne tenue des valeurs technologiques. Malgré la baisse d’activité d’EADS et la déconsolidation de Matra, le groupe Lagardère a su profiter de ses activités médias pour endiguer à 11,8% la chute de son chiffre d’affaires trimestriel. Les ventes pôle médias ont progressé de 0,8%. Il représente les deux tiers des ventes du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur