Bourse : OPE de France Télécom sur Orange

Cloud

Séance de ce lundi 1er septembre: le marché boursier profite de la pause américaine pour s’installer dans une hausse confortable, appuyée sur Paris par l’OPE de France Télécom sur Orange

La Bourse marque une pause avec la fermeture de Wall Street à l’occasion du Labor Day. Une pause qui pourrait se prolonger toute la semaine après une semaine dernière chargée, mais sans gros volumes d’échanges.

A la Bourse de Paris, sous l’impulsion de France Telecom et d’Orange, le CAC40 a gagné 1,42%, à 3.358,52 points. Pourtant, à l’origine, l’opérateur ne présentait que ses résultats semestriels, sans surprise, si ce n’est l’anticipation de la parution.

France Telecom a surpris les marchés en lançant une offre publique d’échange amicale sur Orange. L’opérateur a indiqué qu’à l’issue de l’opération, “Orange restera une société à part entière, conservant notamment ses moyens opérationnels et humains, sa propre marque et son management“. Orange est le plus grand contributeur au ‘cash flow’ du groupe.

Orange a profité de l’annonce pour progresser fortement de 12,07% à 9,47 euros, et bien évidemment en contrepartie, France Télécom trébuche de 3,89% à 21,72 euros, la plus forte baisse enregistrée lundi à la Bourse de Paris.

Wanadoo publie un résultat net trimestriel en forte progression. La perte de 38 millions d’euros enregistrée en 2002 est effacée au profit d’un bénéfice de 183 millions d’euros. Quant au chiffre d’affaires, il augmente de 34% à 1,227 milliards d’euros.

Edgar Bronfman Jr, qui a réuni un consortium pour la reprise de Vivendi Universal Entertainment, et Jeff Immelt, le p-dg de General Electric, dont la filiale NBC est l’autre candidat à la reprise de VUE, se seraient rencontrés la semaine dernière afin d’évoquer une alliance sur le dossier. La ‘Lettre de l’Expansion’ évoque la fusion de Vivendi Universal Entertainment et de NBC en une nouvelle entité présidée par Edgar Bronfman Jr.

Rien ne vaut une bonne petite rumeur positive pour se redresser. Vivendi Universal en profite, et se redresse de 4,11% à 15,94 euros.

Une banque européenne aurait racheté massivement des titres Alstom, qui créé la surprise en prenant la tête des valeurs à la hausse à Paris: le titre a bondi de 23,21% à 2,76 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur