Bourse : Orange signerait pour l’iPhone d’Apple

Régulations

Le retour en confiance des marchés boursiers s’est accompagné d’une chasse
aux bonnes affaires. D’où un rebond des indices et des technos

Un vent d’optimisme, enfin retrouvé, a soufflé sur les places boursières ce 22 août. Les investisseurs misent désormais sur une baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale (Fed) américaine. De son côté, la BCE déçoit en campant sur ses positions et en maintenant la politique énoncée par son président Jean-Claude Trichet, une politique qui coûte cher, à coup d’injection de liquidités, 40 milliards d’euros en trois mois !

Rebond à caractère purement psychologique, également, car la crise et les tensions inflationnistes demeurent. Ainsi le ‘subprime’ américain se traduit désormais par fermetures, faillites et licenciements chez les sociétés de crédit hypothécaire.

La Bourse de Paris a profité de l’amélioration du climat boursier pour se redresser ; son indice vedette en franchissant la barre des 5500 points s’est rapproché de son niveau du début d’année. Le CAC40a bondi de 1,83 % à 5.518,17 points.

C’est du côté du retour des spéculations sur des projets fusions acquisitions que la Bourse de New York a trouvé un appui pour reprendre son souffle. Le Dow Jones a nettement progressé de 1,11 % à 13.236,13 points et le Nasdaqde 1,25 % à 2.552,80 points.

Le retour au calme, tout relatif qu’il soit, a pesé sur le marché des changes, le dollar est reparti à la baisse, à 1,3554 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de se replier, à 69,45 dollars le baril de brut léger au Nymex. La forte baisse des stocks d’essence aux Etats-Unis pourrait cependant inverser cette tendance, malgré à l’inverse la hausse des stocks de brut.

La rumeur, émanant du Financial Times Deutschland, d’un accord passé entre France Télécom et Apple pour la diffusion du smartphone baladeur numérique iPhone, a reçu un accueil mitigé. Ce serait certes une belle opération marketing, très ‘à la mode’, mais dans le même temps le pourcentage de 10 % sur le chiffre d’affaires qui serait demandé par Apple chagrine les observateurs. Le titre FT n’a progressé ‘que’ de 0,47 %.

La révélation des conditions financières (10 % du chiffre d’affaires) exigées par Apple auprès des trois opérateurs européens retenus pour distribuer l’iPhone (Orange en France, O2 en Grande-Bretagne et T-Mobile en Allemagne) ont fait bondir le titre, de 3,87 %.

Sur les semi-conducteurs, la publication par l’américain Analog Devices d’un bénéfice net en recul de -17 % sur la progression des coûts du fondeur a fait plonger le titre de -2,04 %.

L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (?) et pourcentage (%) :

STERIA 38,29 +4,28%
BUSINESS OBJECTS 29,68 +3,06%
CAP GEMINI 46,70 +2,91%
ATOS ORIGIN 41,27 +2,69%
ALCATEL-LUCENT 8,06 +2,41%
INGENICO 17,58 +2,21%
ALTEN 26,29 +2,18%
UBISOFT 44,73 +2,15%
EADS 21,04 +1,94%
GFI INFORMATIQUE 7,10 +1,87%
VIVENDI 29,70 +1,85%
SOPRA GROUP 67,75 +1,80%
ILIAD 67,87 +1,68%
OBERTHUR CARD SYS. 6,20 +1,64%
GEMALTO 18,88 +1,45%
THOMSON 12,04 +1,26%
DASSAULT SYSTEMES 42,98 +1,11%
NEUF CEGETEL 28,70 +0,95%
FRANCE TELECOM 21,50 +0,47%
STMICROELECTRONICS 12,44 +0,40%
SOITEC 14,17 +0,14%
ALTRAN TECHN. 6,22 -0,16%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur (?) et pourcentage (%) :

APPLE COMPUTER 132,51 +3,87%
DELL 26,96 +3,02%
ADOBE 40,77 +1,59%
AMAZON.COM 78,50 +1,30%
GOOGLE 512,75 +1,21%
INTEL 24,15 +1,09%
HP 46,42 +0,86%
IBM 109,97 +0,85%
YAHOO! 23,23 +0,82%
SYMANTEC 18,70 +0,81%
MICROSOFT 28,22 +0,53%
CISCO 30,26 +0,53%
SUN 4,86 +0,41%
ORACLE 19,32 +0,26%
EBAY 34,45 +0,15%
ELECTRONIC ARTS 51,84 -0,23%
APPLIED MATERIALS 20,57 -1,30%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur