Bourse : Paris a bouclé une semaine de baisse

Cloud

Séance de ce vendredi 25 avril: après l’Irak et les résultats des entreprises, au tour de la pneumopathie atypique de peser sur l’économie

A la Bourse de Paris, le CAC40 a échoué dans sa tentative de franchir la barre des 3.000 points. L’indice parisien s’est maintenu à la baisse pour la seconde séance consécutive, et a perdu 1,25% à 2.866,47 points. Le bilan de la semaine est finalement négatif: elle aura perdu 1,1%.

Déprimé par la faible hausse du PIB américain au premier trimestre, à +1,6%, alors que les économistes s’attendaient à +2,3%, le Dow Jones s’est maintenu à la baisse, et a perdu 1,58% à 8.306,35 points. Les valeurs technologiques ne se portent pas mieux, le Nasdaq a perdu 1,31% à 1.438,18 points, malgré la publication des bons résultats d’Amazon. La pneumopathie atypique perturbe les marchés Après la guerre en Irak, c’est au tour de l’épidémie de SARS, la pneumopathie atypique, de peser sur l’économie. Pour exemple, les craintes d’EADS sur les livraisons d’Airbus pour 2003. Alstom projette de supprimer 3.000 emplois en Europe, dans le secteur des turbines à gaz et centrales électriques. De son côté, Alcatel devrait supprimer 650 emplois sur sa filiale Alcatel Space, avec la suppression ou la cession de ses filiales danoise, norvégienne et suisse. Au premier trimestre, malgré un chiffre d’affaires en recul de 8% à 1,52 milliard d’euros, essentiellement imputable à la chute de 12% des ventes de licences, l’éditeur allemand SAP enregistre une forte hausse de 60% de son résultat d’exploitation. Le groupe maintient ses prévisions de résultats pour 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur