Bourse : Paris progresse sensiblement

Cloud

Malgré la tension sur les marchés américains, la Bourse de Paris enregistre une première séance 2005 plutôt prometteuse, encouragée par le recul des cours du pétrole et de l’euro. Wall Street s’inscrit en replis sur les prises de bénéfices

Deux évènements ont retenu l’attention des investisseurs au cours de cette première séance 2005 à la

Bourse de Paris : le retour d’Essilor au sein des valeurs du CAC40, et surtout l’intérêt que l’américain Quicksilver porte au groupe Rossignol, spécialiste des équipements de glisse. Le CAC40 progresse de 0,90% à 3.855,68 points. Les valeurs financières ont entraîné le mouvement à la hausse, ainsi que celles qui dépendent du pétrole, dont le cours a enregistré un nouveau recul, tout comme la demande de fioul domestique en retrait avec les faibles rigueurs de l’hiver. La Bourse de New York termine sa première séance en repli sur les prises de bénéfices avec d’importants volumes d’échanges, soulignant le retour des investisseurs après les vacances de fin d’année. Le Dow Jones cède 0,50% à 10.729,43 points, le Nasdaq encaisse un repli plus prononcé de 1,07% à 2.152,15 points. Aux Etats-Unis, l’indice ISM manufacturier est ressorti à 58,6, légèrement supérieur aux attentes des économistes. Mais les dépenses de construction ont reculé de 0,4% en novembre. Après le record enregistré jeudi, l’euro recule et clôture à Paris à 1,3472 dollar pour 1 euro, au soulagement des investisseurs. Le bon, chiffre de l’ISM pour le secteur manufacturier a profité au billet vert. Pour la première fois depuis deux mois, l’once d’or est repassée sous la barre des 430 dollars au Nymex, à 429,7 dollars, dans le sillage du rebond du dollar.

Vivendi Universal prend la tête du CAC40 avec une progression de 2,85%. Thomson tire profit des rumeurs de rapprochement de son activité tubes cathodiques avec le chinois Irico pour gagner 1,80%. Malgré ses démentis, Tiscali aurait engagé le processus de vente de sa filiale française, qui aurait été confiée à la banque Rotschild. Le titre gagne 0,73%. Les valeurs Internet profitent des commentaires positifs de Goldman Sachs, qui relève ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice sur Google , qui bondit de 5,15%, et Yahoo! qui gagne 1,33%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur