Bourse: Paris, Wall Street finissent dans le vert

Cloud

A quelques exceptions près, les places boursières ont terminé en hausse. New York salue le vote du Congrès en faveur du plan de relance

Wall Street s’est redressé en fin de séance, en positif, saluant l’adhésion des sénateurs américains au plan de relance de l’administration Obama. Une lourde hypothèque est ainsi levée, car le maigre soutien des Républicains, voire leurs objections continuelles alimentaient largement les doutes des investisseurs.

Mais on est loin d’avoir rattrapé le décrochage d’hier.

Le Dow Jones n’a gagné que +0,64%, avec 50 points, à 7.939,53 points. L’indice des valeurs technologiques, le Nasdaq, a également progressé, +0,8%, progressant de 6 points, à 1.530,50 points.

La bonne nouvelle du jour, à Wall Street est donc que les deux chambres du Congrès américain sont parvenues à un compromis sur le plan de relance de l’économie. Il porte donc sur 789 milliards de dollars.

Mais, selon les analystes, il faudra plusieurs trimestres pour en recueillir les fruits.

Un dirigeant démocrate, cité par l’AFP, prévoit que 3,5 millions d’emplois seraient créés grâce au plan de relance et que plus d’un tiers de la somme retenue prendra la forme de baisses d’impôts et d’autres avantages pour les Américains de la classe moyenne.

Restent en discussion les mesures visant à délester les banques de leurs actifs “pourris” (des dépréciations qui se chiffrent en dizaines voire centaines de dollars), à savoir le plan de soutien au secteur financier élaboré par le secrétaire au Trésor Timothy Geithner.

Les valeurs financières en ont déjà profité : Bank of America a regagné +9,17%, Citigroup +10,15% et JPMorgan Chase +5,97%.

A noter que RIM (fabricant des BlackBerry) a dégringolé de -14,51% à 48,76 dollars, après avoir averti que ses résultats du quatrième trimestre s’inscriront dans les prévisions les plus basses.

Nvidia (les processeurs graphiques) a également pesé sur le Nasdaq : le titre a cédé -12,55% à 8,15 dollars, après avoir annoncé des résultats jugés décevants.

Paris repasse les 3.000 points

Les places européennes ont beaucoup hésité et sont dispersées: -0,01% pour l’E-Stoxx50, +0,5% à Londres et +0,56% à Francfort mais Madrid perd -0,5% et Milan -0,8%.

A Paris, l’indice CAC 40 a tout juste repassé la barre des 3.000 points, gagnant +0,23% à 3.027,72 points, après avoir joué au yoyo, du fait des mauvais chiffres du secteur automobile, heureusement compensés par ceux d’ArcelorMittal et de Sanofi-Aventis.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, “c” pour CAC 40), ce 11 février 2009, en valeur, et évolution par rapport au 10 février (en pourcentage). – en hausse:

ATOS ORIGIN 21.255(c) +4.09%

INGENICO 13.760(c) +3.46%

SOPRA GROUP 32.570(c) +1.78%

ILIAD ( FREE ) 67.900(c) +1.34%

FRANCE TELECOM 18.210(c) +0.44%

DASSAULT SYSTEMES 30.570(c) +0.39%

GEMALTO 19.58(c) +0.36%

GROUPE STERIA 9.500(c) inchangé 0%

. en baisse:

CAP GEMINI 28.290(c) -0.32%

ALTEN 13.310(c) -0.67%

STMICROELECTRONICS 4.283(c) -1.09%

GFI 2.540(c) -2.31%

ALCATEL-LUCENT 1.391(c) -2.73%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.528(c) -2.77%

SOITEC SILICON 2.627(c) -3.77%

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur