Bourse : Philips déçoit et pèse sur les technos

Cloud

Le pétrole, dont le cours a dépassé les 72 dollars le baril, a une nouvelle fois fait plonger les places boursières européennes dans le rouge, malgré la tendance haussière imprimée par Wall Street à l’ouverture.

Philips a publié des résultats trimestriels en-deçà des attentes des investisseurs (lire notre article). En affichant un repli de plus de -10 % sur son titre, le néerlandais a entraîné les valeurs technologiques européennes dans sa chute. La Bourse de Paris a résisté, mais à l’image de ses homologues européennes, a terminé la séance de ce mardi dans le rouge. Le CAC40 s’est replié de -0,14 % à 5.095,97 points. De l’autre côté de l’Atlantique, la Bourse de New York a terminé en forte hausse, profitant de publications de résultats et d’indices plutôt favorables. Le Dow Jones a bondi de 1,76 % à 11.268,77 points et le Nasdaq de 1,95 % à 2.356,14 points. Rassurant, le comité de politique monétaire de la Fed a indiqué que le cycle de hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine pourrait toucher à sa fin. Compagnies aériennes, constructeurs automobiles, chimistes, les records du cours du pétrole n’en finissent plus d’inquiéter des pans entiers l’industrie et de l’économie, que la satisfaction des pétroliers ne risque pas de compenser. Le baril de Brut a atteint les 72,20 dollars, et au Nymex le baril de brut léger a affiché 71,60 dollars, un nouveau plus haut historique, avant de terminer à 70,55. L’or a inscrit un plus haut des 25 dernières années, à 619,10 dollars. Les records du pétrole nuisent au dollar, un phénomène accentué par la publication aux Etats-Unis de la hausse des prix à la production, 0,1 % hors énergie, ce qui est inférieur aux attentes du marché. Le dollar a inscrit un plus bas, à 1,2313 dollar pour 1 euro. France Télécom a cédé -0,17 %. La Cour de cassation a confirmé l’amende de 40 millions d’euros ‘lire nos articles). Tire groupé à la baisse des technos à Paris : GFI Informatique -1,71 %, Thomson -1,68 %, Alcatel -1,66 %, Altran -1,65 %, Business Objects -1,61 %, Iliad -1,42 %, Dassault Systèmes ? 1,40 %, Steria -1,38 %, Sopra Group -1,37 %, STMicroelectronics -1,32 %, Vivendi Universal -1,11 %, Axalto -1,06 %, Oberthur -0,84 %, Gemplus -0,83 %, Alten -0,45 %, Capgemini -0,19 %, Atos Origin -0,16 %. On notera en revanche que Soitec a gagné 0,52 % et Ubi Soft 0,23 %. A Wall Street, plombé par une affaire d’impôt pour 1 milliard de dollars, Symantec est l’une des très rares valeurs technologiques à terminer dans le rouge, avec un titre en recul de -0,43 %. Autre surprise inattendue, Google a perdu -0,63 %. HP a progressé de 4,53 %, Electronic Arts 2,98 %, Cisco 2,92 %, Sun 2,89 %, Amazon.com 2,86 %, Applied Materials 2,78 %, eBay 2,24 %, Apple 2,17 %, IBM 2,05 %, Oracle 1,82 %, Microsoft 1,42 %, Adobe 1,25 %, Yahoo 1,07 %, Intel 1,04 %, Dell 0,48 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur