Bourse : plébiscite sur la SSII Steria

Cloud

Avec un nouveau repli des places boursières alors que l’ouragan Rita se rapproche du Texas, la Bourse de Paris s’éloigne des 4500 points. Si Steria prend la tête des valeurs à Paris, les technos suivent le mouvement boursier et enregistrent un fort repli

L’ouragan Rita se dirige vers le Texas. Conséquence, le pétrole flambe et l’assurance recule avec le risque de voir le nombre des victimes à indemniser grossir, un mois après Katrina.

Dans un climat boursier tendu des deux côtés de l’Atlantique, la Bourse de Paris continue de se replier. Le CAC40 recule de -0,45% à 4.448,15 points, et s’inscrit franchement sous la barre des 4500 points. Le National Hurricane Center ayant rétrogradé la force de l’ouragan Rita en catégorie 4 après la fermeture des places européennes, la Bourse de New York rebondit de manière inattendue. Le Dow Jones progresse de 0,42% à 10.422,05 points, et le Nasdaq de 0,20% à 2.110,78 points. L’indice des indicateurs avancés de l’économie des Etats-Unis accélère sa contraction. De -0,1% en juillet, il passe à -0,2% en août. Le chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 432.000, affiche certes une hausse de 8.000, mais reste inférieur aux prévisions des analystes. L’indice avancé du Conference Board déçoit et fait remonter de dollar, à 1,2154 dollar pour 1 euro. Malgré la fermeture des raffineries du Texas, le pétrole recule à 66,50 dollars le baril de brut léger. Mauvaise journée pour les technos. STMicroelectronics recule de -2,37%, Thomson -2,36%, Soitec -2,18%, Iliad (Free) -2,13%, Ubisoft -2,12%, Atos Origin -1,90%, Business Objects -1,76%, Dassault Systèmes -1,61%, Sopra Group -1,61%, Alcatel -0,85%, Capgemini -0,23%. Ingenico continue de progresser sur son actualité et gagne 1,50%. De même pour Infogrames qui progresse de 0,67%. A noter qu’Altran Technologies gagne 0,83%. A l’inverse, Sony, après l’annonce de nouveaux licenciements ‘à la hache‘, plonge de -3,31%. Groupe Steria, très attendu après le rachat de l’allemand Mummert, crée la surprise avec la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes. Le titre bondit de 2,33%. A Wall Street, Oracle gagne 1,73% à quelques heures de la publication de ses résultats trimestriels, que le marché anticipe bons. A l’inverse, Cognos plonge de 2,69%, malgré un chiffre d’affaire pour son premier trimestre fiscal qui progresse de 14,5% à 212 millions de dollars, et un bénéfice net de 28,7 millions ou 31 cents par action, supérieur aux attentes. Mais l’éditeur de logiciels a publié des prévisions pour le trimestre en cours que les investisseurs ont jugé trop frileuses.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur