Bourse : première séance 2006 dans le calme

Cloud

Les places boursières européennes ont débuté l’année 2006 dans le calme et dans le vert, les places marchés américaines et anglaises étant fermées. Au vu de la faiblesse des échanges, aucune tendance ne s’est affirmée

New York, Londres et Zurich fermés, aucune publication macro économique… la première séance de l’année a été anémique, avec un volume d’échange particulièrement bas.

A la Bourse de Paris, la première séance 2006 s’est cependant affichée en progression. Le CAC40 a terminé sur une hausse de 0,84 % à 4.754,92 points. Les seules animations du marché sont venues des secteurs de l’automobile et des télécoms. Mais ce dernier n’a été animé que par l’annonce vendredi dernier d’un accord conditionnel de partenariat entre Belgacom et Telindus, avec le maintient de l’OPA amicale sur la société de services. Bilan 2005 Sur l’année 2005, à l’inverse des marchés américains, les places boursières du reste du monde se sont bien comportées. La Bourse de Paris a affiché une progression de 23,4 % du CAC40 et à la Bourse de Tokyo le Nikkei a progressé de plus 40 %. A Wall Street, le Dow Jones a affiché sur l’année sa plus faible performance depuis 2002, avec un recul de -0,62 %. En revanche, le Nasdaq des valeurs technologiques a progressé de 1,37 % et le S&P, plus large que le DJ et donc plus significatif, a progressé de 3 %. Le titre de l’année reviendra certainement à Google. En effet, sur l’année l’action du moteur de recherche a progressé de 117,81 %, confirmant son incroyable histoire d’amour avec les investisseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur