Bourse : rebonds spéculatifs sur GFI et UbiSoft

Cloud

Les places boursières européennes ont échoué dans leur course à l’équilibre, entraînées dans le rouge par Wall Street à l’ouverture. Les technos continuent de plier sous les prises de bénéfices, et suite au passage dans le rouge du Nasdaq

GFI Informatiques bondit de 4,59%. La SSII profite d’un mouvement spéculatif qui mise sur un rebond du titre après sa chute d’environ -20% au premier trimestre. Idem pour l’éditeur de jeux vidéo UbiSoft, qui gagne 4,42%. Depuis le début de l’année, le titre a gagné 36,07%. Cette progression ne se justifie pas uniquement par la spéculation autour du devenir de la part d’Electronic Arts. Sur 12 mois, le titre a gagné plus de 66%. La Bourse de Paris échoue de peu à se maintenir à l’équilibre. Le CAC40 a perdu symboliquement -0,04% à 4.100,27 points. Il lui fallait peu pour préserver les 4100 points: mission accomplie ! Nouvelle séance à la baisse à la Bourse de New York, qui continue de se replier alors que les investisseurs cherchent à prendre leurs gains. Le Dow Jones perd -0,44% à 10.457,80 points, et le Nasdaq -0,56% à 2.050,12 points. Après le Zew, l’indice IFO vient confirmer la baisse du climat des affaires en Allemagne. Aucune amélioration de l’économie allemande n’est attendue dans les mois à venir. Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont progressé de 1,9% en avril en rythme annuel. Ce chiffre, supérieur aux attentes, semble encourageant, mais il cache une réalité moins favorable, car une fois exclus les commandes du secteur des transports, l’indice recule de -0,2%. Le dollar se maintient sur une ligne baissière, et repasse sur la barre des 1,26, à 1,2606 dollar pour 1 euro. Le pétrole est repassé au dessus de la barre des 50 dollars après la publication de la statistique des stocks de brut US, qui se contractent légèrement. Le baril de brut léger termine à 50,98 dollars au Nymex. Les valeurs technologiques continuent de chuter sur les prises de bénéfices. Business Objects perd -2,30%, Alcatel -1,87%, Soitec -1,32%, Atos Origin -1,13%, et Capgemini -0,96%. L’équipementier du stockage Network Appliance plonge de -4,87%. Le marché, plutôt enclin au pessimisme, a sanctionné les résultats trimestriels du groupe, qu’il leur reproche de n’être qu’en ligne avec les prévisions. Les valeurs Internet américaines ont profité du rappel de la recommandation positive de Goldman Sach sur les trois plus grosses valeurs du secteur, Yahoo!, qui pourtant recule de -0,98%, Google qui gagne 1,88% et eBay 1,84%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur