Bourse : record à la baisse pour Wanadoo

Cloud

Séance du jeudi 17 avril : les investisseurs imposent la prudence à la veille d’un long week-end Pascal

Wanadoo enregistre la plus forte baisse à la Bourse de Paris, 4,87% à 5,47 euros. Hésitant, le recul enregistré jeudi ne fait que légèrement entamer la progression du titre, qui a gagné 28% depuis le début de l’année. France Télécom suit en reculant de 3,30% à 20,50 euros. Avec un volume d’échanges modeste, le CAC40 s’inscrit en légère progression, 0,12% à 2.898,61 points. A Wall Street, malgré un début de séance tourmenté, le Dow Jones a terminé à la hausse, 0,97% à 8.337,65 points, tandis que le Nasdaq caracolait en tête à la suite de Nokia en progressant fortement de 2,21% à 1.425,50 points. Les résultats encourageants de Nokia, avec au premier trimestre une baisse de ses bénéfices moins importante qu’attendue, se sont conjugués à l’amélioration des perspectives d’activité annoncées par l’indice de la Réserve fédérale de Philadelphie pour relancer le marché et le dollar. Carré d’as pour relancer l’économie Après IBM, Intel et Microsoft, c’est au tour du géant finlandais de la téléphonie mobile Nokia de rejoindre la main gagnante dans la relance des valeurs technologiques. Bien qu’ils soient encore sensibles, les marchés devraient apprécier ce signe fort, qui précède un long week-end pascal, traditionnellement propice au retour de l’optimisme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur