Bourse : recul sur l’euro fort et le pétrole cher

Cloud

L’euro et le pétrole, qui ne cessent de grimper, cumulés aux prises de
bénéfices à la cloture du mois et du trimestre, ont eu raison des places
boursières européennes, malgré la résistance des technos

L’actualité boursière de ce vendredi a été marquée par l’euro fort et le pétrole cher… Tous deux ont en effet affiché de nouveaux records ? l’euro à 1,4224 dollar et le baril de Brent à 81 dollars – qui ont eu raison des places boursières européennes.

L’euro a terminé la semaine sur une nette progression à 1,4263 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole, entre le soutien spéculatif des hedge funds et l’arrivée attendue d’un nouvel ouragan sur le golf du Mexique, a légèrement progressé à 81,79 dollars le baril de brut léger au Nymex.

La Bourse de Paris c’est repliée à la veille du week-end, le CAC40 a perdu -0,31 % à 5.715,69 points.

L’indice ING de confiance de la zone euro a reculé plus qu’attendu en septembre. Pendant que les Etats-Unis limitent la casse, en partie grâce au soutient de la politique monétaire de BCE (Banque Centrale Européenne), les records affichés par l’euro pèsent de plus en plus sur l’industrie et sur le moral des européens.

La Bourse de New York a terminé la semaine sur une baisse modérée, entrainée dans le rouge par les prises de bénéfices qui ont mis fin à cinq séances consécutives en hausse. Le Dow Jones a reculé de -0,12 % à 13.895,63 points et le Nasdaq de -0,30 % à 2.701,50 points.

On attendait le pire pour cette rentrée américaine, dans le prolongement de la crise du crédit immobilier hypothécaire américain, mais le mois de septembre n’aura pas été un si mauvais mois boursier ! Ainsi le Dow Jones est revenu se placer à proximité de son record des 14.000 points, tandis que le Nasdaq des valeurs technologiques a progressé de près de 4 %.

Les ménages américains ont également résisté à la crise, la consommation a progressé de 0,6 % en août, au dessus des attentes, tandis que les prix ont reculé de -0,1 %.

L’équipementier américain historique des réseaux 3Com a confirmé son rachat par son concurrent chinois Huawei et un fonds d’investis sements américain. A Wall Street, le titre 3Com a bondi de 34,33 %.

Le conseil d’administration d’Alcatel-Lucent aurait mis la pression sur la présidente du groupe, Patricia Russo. Une information qui a satisfait les investisseurs, le titre de l’équipementier a bondi de 4,20 %.

France Télécom a cédé ses filiales mobile et Internet aux Pays Bas, à Deutsche Telekom contre 1,33 milliard d’euros. Le titre a progressé de 0,68 %.

La perspectives des ‘arbitrages d’actifs’ et d’une acquisition en Inde a profité au titre Atos Origin, qui a progressé de 2,74 %.

Profitant de la commande passée par British Airways à Airbus, EADS a vu sa recommandation relevée par Chevreuxet son titre progresser de 2,32 %.

L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (?) et pourcentage (%) :

ALCATEL-LUCENT 7,20 +4,35%
ATOS ORIGIN 40,80 +2,74%
EADS 21,56 +2,33%
OBERTHUR CARD SYS. 6,25 +1,63%
ILIAD 64,99 +1,34%
SOITEC 13,16 +1,23%
NEUF CEGETEL 30,69 +1,19%
THOMSON 10,68 +1,14%
STMICROELECTRONICS 11,79 +0,77%
DASSAULT SYSTEMES 46,02 +0,70%
FRANCE TELECOM 23,49 +0,69%
SOPRA GROUP 59,90 +0,67%
CAP GEMINI 43,22 +0,32%
GFI INFORMATIQUE 7,16 +0,14%
GEMALTO 20,35 -0,05%
VIVENDI 29,60 -0,37%
ALTEN 26,20 -0,38%
ALTRAN TECHN. 4,99 -0,99%
INGENICO 20,31 -1,31%
UBISOFT ENTERTAIN 47,90 -1,78%
BUSINESS OBJECTS 31,30 -3,40%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentage (%) :

YAHOO! 26,84 +2,18%
SYMANTEC 19,38 +0,83%
ADOBE 43,66 +0,48%
INTEL 25,86 +0,39%
ORACLE 21,65 +0,09%
IBM 117,80 +0,08%
APPLIED MATERIALS 20,70 +0,00%
SUN 5,01 +0,00%
GOOGLE 567,27 -0,04%
MICROSOFT 29,46 -0,10%
AMAZON.COM 93,15 -0,25%
CISCO 33,13 -0,30%
ELECTRONIC ARTS 55,99 -0,46%
DELL 27,60 -0,54%
EBAY 39,02 -0,64%
APPLE 153,47 -0,67%
HEWLETT-PACKARD 49,79 -0,95%
AT&T 42,31 -1,21%
NVIDIA 36,24 -1,47%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur