Bourse : régime minceur pour les télécoms

Cloud

Un indice Zew du climat des affaires en Allemagne inférieur aux attentes, et toutes les places boursières européennes se replient. Un ministre s’inquiète des pratiques des temps d’attentes dans les télécoms, et c’est le secteur qui se replie

Les opérateurs télécoms et FAI épinglés par le ministre délégué à l’Industrie sur la facturation des temps d’attente, à l’origine de l’augmentation sensible des plaintes de consommateurs, et c’est une partie de leur modèle économique qui risque d’en prendre un coup. Les valeurs du secteur encaissent, accompagnant la Bourse à la baisse. C’est le groupe Iliad, propriétaire de Free, deuxième FAI français, qui a pris la tête du mouvement baissier des télécoms, avec une chute de -3,89%. La Bourse de Paris a mis fin à quatre séances consécutives à la hausse. Le CAC40 perd -0,40% à 4.102,06 points. Le seuil des 4100 points est préservé de justesse ! La Bourse de New York a évolué en ordre dispersé. La publication des minutes de la Fed, qui souligne la pression inflationniste, a fait reculer le Dow Jones, de -0,19% à 10.503,68 points. En revanche, la bonne tenue des technos profite au Nasdaq, qui gagne 0,24% à 2.061,62 points. L’OCDE, Organisation de coopération et de développement économiques, a révisé sa prévision de croissance pour 2005, à 1,4% contre 2% précédemment, et ne s’attend plus qu’à une progression de 2% en 2006. Les perspectives sont solides en Asie, revenues à la tendance aux Etats-Unis, et faibles et incertaines en Europe. De telles divergences n’aideront pas à résorber les déséquilibres actuels de balance courante et pourraient même contribuer à affaiblir la demande mondiale? L’indice Zew du climat des affaires en Allemagne s’est inscrit à 13,9 points en mai, contre 20,1 en avril. Une chute conséquente, qui se termine par un indice inférieur aux attentes des analystes. Aux Etats-Unis, la surprise est venue des ventes de logements anciens, qui ont progressées de 4,5% en avril, atteignant un chiffre record de 7,18 millions. dollar reste stable, le cours du pétrole progresse légèrement. Les valeurs technologiques n’ont pas su tirer profit de la bonne tenue de leurs homologues américaines, et se sont contentées de limiter leur repli, pour la seconde séance consécutive. Altran perd -2,89%, Infogrames -1,59%, Alcatel et Dassault Systèmes-1,41%, IBM -1,07%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur