Bourse : reprise confirmée, sauf pour les semiconducteurs

Cloud

Séance du vendredi 30 mai : l’évolution du marché américain prend des allures de reprise économique, et la Bourse de Paris suit

La perspective de la reprise économique soutient le marché américain. Wall Street connaît sa quatrième semaine consécutive en hausse et dépasse son plus haut de l’année. Le Dow Jones progresse de 1,6% à 8.850,26 points, et le Nasdaq de 1,33% à 1.595,91 points.

A la suite de New York, et à l’appui de la remontée du dollar face à l’euro, la Bourse de Paris s’est reprise pour terminer la semaine en hausse. Le CAC40 a gagné 0,76% à 2.991,75 points, soit une progression de 3,26% sur la semaine. Aux Etats-Unis, l’indice PMI des directeurs d’achats a marqué les investisseurs, avec une forte hausse à 52,2, alors que le consensus était de 49. Il s’est conjugué avec la hausse de l’indice de confiance du consommateur de l’Université du Michigan. De quoi confirmer le retour à la confiance dans la perspective d’une reprise économique. Le marché des semiconducteurs peine à se redresser Selon le World Semiconductor Trade Statistics (WSTS), les ventes mondiales en avril ont progressé de 9,7% par rapport à 2002, soit 12,14 milliards de dollars, mais sans évoluer par rapport à mars 2003. Si le marché progresse en Asie, il se contracte en Europe et en Amérique. Etonnant Bull, qui explose littéralement avec une progression de 40%, à 0,98 euros. Malgré la chute de 18,1% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2003, 296,7 millions d’euros en ligne avec les attentes, la perspective de remboursement du prêt de l’Etat, pour 450 millions d’euros à échéance du 17 juin, fait redresser le titre. Il faut cependant relativiser ce pourcentage: car le titre est si peu valorisé, à moins d’un euro, que le moindre centime gagné prend des allures d’exception.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur