Bourse : rumeurs autour d’un éventuel retard de Vista

Cloud

A New York, Microsoft perd plus de 2%

A New York, Microsoft a abandonné 2,05% à 23,87 dollars, la direction n’ayant pas confirmé son objectif de lancement de son système d’exploitation Windows Vista lors d’une réunion d’analystes annuelle. Le numéro un mondial des logiciels a toutefois assuré qu’il n’y avait aucune raison que le programme subisse un nouveau retard.

Ce repli a pesé sur le Nasdaq qui perd 15,99 points (0,77%) à 2.054,47. Le Dow Jones fait, pour la deuxième séance consécutive, du surplace. Il cède 2,08 points, soit 0,02%, à 11.100,43.

Comcast, premier câblo-opérateur des Etats-Unis, a profité de résultats trimestriels supérieurs aux estimations du marché. Le titre et s’est octroyé 4,61% à 34,02 dollars, après avoir atteint 34,33 dollars, son plus haut niveau depuis le 31 mars 2005.

L’éditeur de logiciels antivirus Symantec a bondi de 9,11% à 17,24 dollars au lendemain de la présentation de prévisions supérieures aux attentes. Akamai Technologies a également présenté ses perspectives pour 2006 mercredi soir, propulsant l’action en hausse de 22,77% à 36,83 dollars.

A Paris, le CAC40 aligne sa quatrième séance de hausse, avec un bond de 1,18%. L’indice repasse enfin la barre des 5.000 points, son meilleur niveau de clôture depuis le 29 mai, à 5.001, 21.

Capgemini gagne 7,7% après avoir revu en hausse son objectif de croissance interne pour 2006. Thomson a grimpé de 6,11% après avoir soulagé le marché en annonçant qu’aucune augmentation de capital n’était pas prévue dans l’immédiat.

Dassault Systèmes s’est envolé de 10,07% après avoir revu en hausse son objectif de croissance 2006 et publié des résultats trimestriels nettement meilleurs que prévu.

Gemalto et Gemplus ont signé les plus fortes hausses du SRD (+22% et 25,2% respectivement) après des chiffres jugés rassurants et Business Objects a pris 14% après avoir créé la surprise en annonçant des objectifs annuels meilleurs qu’attendu.

A contre-courant, France Télécom a cédé 1,45% après des résultats et des perspectives décevants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur