Bourse : rumeurs autour d’un rapprochement Atos et Cap

Cloud

Les nouvelles spéculations autour de fusions acquisitions dans la banque et
les technos n’ont pas suffi à faire revenir la Bourse de Paris dans le vert, le
CAC n’a vu que du rouge durant la semaine

La Lettre de l’Expansion est à l’origine d’une nouvelle spéculation autour du rachat d’Atos Origin par Capgemini, avec mandat donné par ce dernier à BNP Paribas pour étudier le dossier. Les investisseurs ont d’autres préoccupations, les titres sont demeurés dans le rouge, avec un repli de -0,13 % pour Cap et -0,51 % pour Atos.

Le rebond de Wall Street, tout comme les spéculations autour d’un rapprochement entre BNP Paribas et Société Générale, n’ont pas suffi à entrainer la Bourse de Paris dans le vert. Le CAC40 aura aligné une semaine à la baisse, et terminé sur un repli de -0,12 % à 5.883,29 points, dans un volume d’échange qui reste élevé.

Après trois jours de baisse, la Bourse de New York a affiché un net rebond, interrompant la spirale baissière dans laquelle elle s’était engagée. Le Dow Jones a progressé de 1,19 % à 13.424,39 points et le Nasdaqde 1,27 % à 2.573,54 points.

Sur la semaine, tous les indices on reculé : le CAC40 a perdu -4,61 %, le Dow Jones -1,78 % et le Nasdaq -1,54 %.

Aux Etats-Unis, le déficit commercial américain en avril, à 58,5 milliards de dollars, a baissé alors que les économistes attendaient une hausse. Les rendements du bon du Trésor se sont stabilisés. Et le président de la Fed de Chicago a indiqué que l’inflation reste sous contrôle. Que des bons indices de l’autre côté de l’Atlantique?

Le dollar continue de reprendre du terrain, avec 1,3372 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole a légèrement reculé, à 64,77 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Selon La Tribune, EADS Astrium va se lancer dans le tourisme spatial. Indifférant, le titre EADS a cependant symboliquement progressé de 0,09 %.

Quelques valeurs technologiques ont retrouvé le chemin de la hausse : Dassault Systèmes 1,49 %, STMicroelectronics 1,08 %, Alcatel-Lucent 1,02 %, Iliad 0,68 %, Steria 0,48 %, France Télécom 0,24 %, Business Objects 0 %.

Pour les autres, la tendance se maintient à la baisse : Oberthur CS -0,37 %, GFI Informatique ?0,43 %, Thomson -0,44 %, Altran -0,45 %, Vivandi -0,57 %, Alten -0,78 %, Sopra Group -0,97 %, Gemalto -1,11 %, Ubi Soft -1,38 %, Neuf Cegetel -1,72 %, Ingenico -2,81 %, Soitec -2,94 %.

A Wall Street, les valeurs des semi-conducteurs ont tenu la vedette chez les technos après l’annonce par National Semiconductor de bénéfices trimestriels certes en baisse mais supérieurs aux attentes. Le titre a créé la surprise avec un bond de 14,70 %, et entrainé ses concurrents dans son sillage, en particulier Texas Instruments 4,59 %, AMD 2,85 %, Intel 2,44 % et Applied Materials, l’équipementier des semi-conducteurs, 2,12 %.

eBay a progressé de 2,65 %, Cisco 2,44 %, Oracle 1,76 %, Amazon.com 1,67 %, Nvidia 1,56 %, Yahoo 1,52 %, Sun 1,41 %, Electronic Arts 1,40 %, Dell 1,30 %, IBM 1,25 %, HP 0,81 %, Symantec 0,77 %, Adobe 0,75 %, Apple 0,34 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur