Bourse : rumeurs sur STMicroelectronics

Cloud

L’orientation positive de Wall Street à l’ouverture a une nouvelle fois profitée aux places boursières. Mais le pétrole qui franchit la barre des 65 dollars le baril a fait plonger Wall Street à la clôture. Les technos s’inscrivent plutôt à la baisse

Morgan Stanley relève sa recommandation sur

STMicroelectronics. Au moment où le marché s’interroge sur le devenir de l’activité mémoire Flash du groupe, la prise de position de la banque d’affaires relance la rumeur de la création d’une co-entreprise, l’hypothèse qui aurait la faveur du marché. Le titre gagne 0,79%. Atari, filiale américaine d’Infogrames en panne de nouveautés, a publié des résultats trimestriels en très forte baisse, et se trouve contrainte de renégocier son endettement (lire notre article). Le titre Infogrames plonge, de -11,24%. A Wall Street, le titre Atari chute littéralement, de -38,18%. Que pouvait-on attendre d’autre après la publication du chiffre d’affaires trimestriel de 24,2 millions de dollars, qui encaisse une chute vertigineuse de -78% ! Infogrames s’est engagé à assumer le financement de sa filiale. La Bourse de Paris a profité de la bonne tenue des marchés et de l’effet Suez après son offre sur sa filiale belge Electrabel, pour continuer de progresser. Le CAC40 termine la séance sur une hausse de 0,79% à 4.527,11 points, son plus haut depuis trois ans et au dessus des 4500 points. La Bourse de New York n’aura fait illusion qu’à l’ouverture, avant de repartir dans le rouge sous l’effet des prises de bénéfice, et surtout de nouveaux records pour le pétrole. Le Dow Jones perd -0,20% à 10.594,41 points et le Nasdaq -0,75% à 2.157,81 points. Les commentaires encourageants de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui accompagnent le relèvement de ses taux directeurs à 3,5%, sur la santé de l’économie américaine ont rassuré les marchés. Euro et dollar se font presque oublier, entre la Fed qui rassure et le pétrole qui n’en finit plus de grimper. Face à face, les deux monnaies restent relativement stable, à 1,2372 dollar pour 1 euro. Après l’annonce de la progression des stocks de brut aux Etats-Unis, de 2,8 millions de baril, le cour du pétrole s’est un temps stabilisé sur les 63 dollars. Mais les nouvelles tensions avec l’Iran ont fait remonter le cours, qui a atteint un nouveau record historique à 65,05 dollars au Nymex. Les valeurs technologiques se sont plutôt inscrites à la baisse. Soitec perd -1,65%, Alten -1,05%, Gemplus -0,97%, Business Objects -0,90%, UbiSoft -0,88%, GFI Informatique -0,73%, Sopra -0,29%, Altran 0,27%. Iliad (Free) continue de progresser, de 1,64%, Alcatel de 1,41%, Capgemini de 1,06%. Bouygues reste stable malgré la publication d’une progression de 14% de son chiffre d’affaires à 11,2 milliards d’euros. Bouygues Télécom reste le moteur du groupe avec un bond de sa facturation de 25%. Avec un chiffre d’affaires inférieur aux attentes, Cisco Systems déçoit. Et peu importe que le résultat net par action, hors exceptionnels, s’élève à 25 cents, un cent de plus que les attentes du marché. Le titre plonge de -6,94%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur