Bourse : Safran s’acharne, le marché sanctionne

Cloud

Après deux jours de résistance, Wall Street et le pétrole auront finalement eu raison de la volonté des places boursières européennes, qui terminent dans le rouge. Safran (issu de Snecma+Sagem) commence à mécontenter les investisseurs

L’avertissement est sérieux pour

Safran, l’entité qui réunit depuis quelques mois Sagem et Snecma, que le marché a sanctionné sur son acharnement à maintenir son activité dans la téléphonie mobile héritée de Sagem, contre l’avis des investisseurs qui souhaitaient au contraire un désengagement du groupe. “On pourrait, comme d’autres [Siemens ou Alcatel, par exemple], jeter l’éponge. Mais ce n’est pas l’option stratégique que nous avons choisie“, a déclaré Jean-Paul Bréchat, président du Directoire. Face à tant d’entêtement, les investisseurs ont lâché le titre qui plonge de -7,51%. Le groupe a pourtant publié des résultats semestriels encourageants, avec un bénéfice net en hausse de 8,8% à 209 millions d’euros, et une prévision de croissance de ses objectifs pour l’année. La Bourse de Paris a fini par lâcher prise? Sous l’impulsion des marchés américaines, le CAC40 a reculé de -0,76% à 4.515,05 points. Le seuil des 4500 points est de nouveau en vue ! La Bourse de New York reste sous le choc de la faillite de l’équipementier automobile Delphi, auquel sont venues s’ajouter les recommandations négatives sur Intel et la déception sur les résultats d’Apple et d’AMD. Le Dow Jones recule de -0,35% à 10.216,91 points, et le Nasdaq de -1,15% à 2.037, 47 points. Le dollar est reparti à la baisse, à 1,2029 dollar pour 1 euro. Le cours du baril de pétrole léger au Nymex est à la hausse, à 64,12 dollars. Quant le Nasdaq recule à Wall Street, entraîné par AMD, Apple et Intel, les technos suivent de l’autre côté de l’Atlantique, même si l’ampleur du recul reste faible. Infogrames recule de -1,88%, STMicroelectronics -1,81%, Atos Origin -1,78%, Dassault Systèmes -1,65%, Iliad -1,50%, Altran -1,08%, Thomson -0,78%, Alcatel -0,46%, Capgemini -0,10%. Business Objects gagne 2,10%, Steria 0,47%, Soitec 0,27%, UbiSoft 0,12%. Simon Azoulay, le président de la société de conseil Alten, se dit très confiant dans le maintien du taux de croissance sur l’ensemble de l’année. Le titre gagne 2,69%. Avec Gilles Pelisson qui quitte Bouygues Telecom pour Accor, et la nomination de son remplaçant Philippe Montagner (lire nos articles), Bouygues recule de -0,43%. A Wall Street, Apple déçoit, moins sur son bénéfice net quadruplé, que sur son chiffre d’affaires, légèrement inférieur aux attentes du marché. Le titre se replie de -4,54%. Même sanction pour AMD, qui subit l’ingratitude du marché malgré des résultats en progression sur tous les fronts. Ici, cependant, la chute est plus douloureuse, le titre plonge de -12,50%. Troisième larron à subir les foudres du marché et à faire reculer sensiblement le Nasdaq, Intel, qui subit un abaissement de la recommandation de Prudential sur la compression attendue des marges du fondeur avec la guerre des prix qui l’oppose à AMD. Le titre recule de 0,77%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur