Bourse : SchlumbergerSema bientôt chez Atos Origin

Cloud

Séance du lundi 15 septembre: le calme boursier a été rompu par la publication, aux Etats-Unis, de chiffres macroéconomiques quelque peu décevants

La Bourse de Paris maintient sa tendance haussière, malgré la publication d’indices américains médiocres. Le CAC40 a progressé de 0,48% à 3.338,36 points.

Aux Etats-Unis, les stocks des entreprises ont reculé de 0,1% en juillet, un chiffre sans surprise. Par contre, la croissance de la production industrielle en août n’a été que de 0,1%, alors qu’elle était anticipée à 0,3%.

Thomson va vendre sa division MediaHighway et licencier certains brevets à NDS. L’accord stratégique devrait rapporter 60 millions d’euros au groupe, dont le directeur général, Charles Dehelly, dans une interview au ‘Figaro Entreprise’, a indiqué qu’il allait changer de modèle économique dans la production de téléviseurs en créant un ‘joint-venture’ avec un partenaire chinois.

Deutsche Telekom aurait révisé significativement son offre pour le rachat de l’opérateur télécoms polonais Polska Telefonya Cyfrowa. Un accord aurait été trouvé avec Vivendi Universal, Elektrim et Ymer Finance, pour 1,1 milliard d’euros, dont 691 millions pour VU.

Alstom pourrait annoncer rapidement la cession attendue de sa division Transmission & Distribution, spécialisée dans les transports et l’énergie, à Areva, pour environ un milliard d’euros (950 millions, selon Les Echos). La Bourse sanctionne l’annonce qui fait perdre au groupe sa division la plus rentable.

Un accord aurait été signé entre Schlumberger et Atos Origin pour la cession à ce dernier des services informatiques Sema. Un rapprochement logique, SchlumbergerSema se spécialise dans les services informatiques pour les marchés de l’énergie. Mais surtout une bonne affaire pour Atos Origin qui reprend la perle britannique de SchlumbergerSema dont le chiffre d’affaires annuel est de l’ordre du milliard d’euros !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur