Bourse: seules quelques valeurs technos s'en sortent

Régulations

Situation indécise. De bons indices, mais la consommation des ménages ne repart pas suffisamment vite

Au terme d’une semaine chahutée et au lendemain d’un fort rebond (le jeudi 25 juin), le Dow Jones (valeurs industrielles) a terminé ce vendredi 26 juin en baisse de 34 points, soit -0,4%, par rapport à la veille, à 8.438,39 points.

A l’inverse, l’indice Nasdaq (valeurs technologiques) a gagné 8,68 points, soit 0,5%, à 1.838,22 points.

Le bilan hebdomadaire s’inscrit, lui aussi, en ordre dispersé : le Dow Jones a perdu -1,21%, tandis que le Nasdaq a regagné +0,37%.

La défiance des investisseurs, aux Etats-Unis, est venue des derniers chiffres parus vendredi et montrant que si le revenu des ménages américains a augmenté, l’argent ainsi gagné a été en grande partie placé en épargne. Cependant, signe encourageant, les dépenses de consommation ont augmenté de +0,3% en mai, pour la première fois depuis février. Et les revenus ont progressé de +1,4% grâce au plan de relance Obama, un chiffre meilleurque prévue.

L’indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l’Université du Michigan, a progressé plus que prévu en juin pour retrouver son niveau de février 2008, à 70,8 points.

On retient que le titre Palm a bondi de près de +16% à 16,22 dollars, après la publication d’une perte inférieure aux attentes. En outre, son nouveau ‘smartphone’ Pre a bien démarré commercialement.

Les autres constructeurs de smartphones, tels Apple à +1,84% à 142,44 dollars tandis que le canadien RIM (Research In Motion, fabricant du Blackberry) gagnait +2% à 70,65 dollars.

Durant la semaine qui s’ouvre, les chiffres de l’emploi américain pour juin seront publiés jeudi, et vendredi Wall Street sera fermée, à la veille du 4 juillet, fête de l’Indépendance des Etats-Unis.

Wall Street pourra-t-il ré-itérer son récent “rally”. Ou, à l’inverse, ce mouvement haussier fera-t-il long feu?

En Europe, la majorité des places boursières ont clos la semaine en baisse. Francfort et Londres sont en repli de -0,4%. L’Euro STOXX 50 recule de -0,5%. Pourtant, les Bourses de Madrid et d’Amsterdam ont terminé en hausse à +0,2% et +0,1%.

La Bourse de Paris s’inscrit parmi les plus faibles, tirée vers le bas par Sanofi-Aventis et Peugeot. Le CAC 40 a cédé 33 point soit -1,05%, à 3.129,73 points.

Certaines valeurs technos sortent du lot: Capgemini est à +2,1% parmi les meilleurs scores du CAC 40, car avantagé par les résultats rassurants de son homologue américain Accenture qui s’en sort mieux que prévu.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 26 juin 2009, en valeur, et évolution par rapport au 25 juin (en pourcentage): . en hausse:

SOITEC SILICON : 5.490(c) +4.57%

CAP GEMINI : 25.950(c) +2.06%

ILIAD ( FREE ) : 70.210(c) +1.89%

GEMALTO : 23.80(c) +1.71%

. en baisse:

GFI : 2.69(c) -0.37%

GROUPE STERIA : 13.000(c) -0.38%

INGENICO : 13.790(c) -0.54%

STMICROELECTRONICS : 5.310(c) -0.75%

ATOS ORIGIN : 23.025(c) -0.80%

FRANCE TELECOM : 16.100(c) -0.80%

ALCATEL-LUCENT : 1.809(c) -0.88%

DASSAULT SYSTEMES : 31.195(c) -0.97%

ALTEN : 11.800(c) -1.01%

SOPRA GROUP : 26.530(c) -1.38%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.070(c) -2.36%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur