Bourse : Soitec dépasse les attentes mais… plonge !

Cloud

Une nouvelle fois, la baisse du cours du pétrole a affaibli le secteur pétrolier et entraîné les places boursières européennes dans son sillage. Les marchés sont sous pression dans l’attente de la publication, dans la soirée, du communiqué de politique monétaire de la Fed. Cette dernière a finalement relevé ses taux directeurs ! Les technos ont suivi le mouvement, aidées par la déception de Cisco

Soitec, le spécialiste du silicium sur isolant (SoI), a confirmé la reconnaissance de plus en plus large de sa technologie dans l’industrie des semi-conducteurs, à l’exception notable du géant Intel. La marge opérationnelle du groupe est passée de 2,6 à 36 millions d’euros, soit 13,7 % du chiffre d’affaires. Mais à trop attirer les investisseurs – le titre a gagné plus de 100 % depuis le 1er janvier et 215 % sur un an – le titre Soitec a été victime des prises de bénéfice et a plongé de -5,70 %. La Réserve fédérale américaine a relevé de 25 points de base son principal taux directeur, le portant à 5 %. La Fed, qui fait le constat d’une croissance économique forte depuis le début de l’année, anticipe un ralentissement, en particulier avec la hausse des prix de l’énergie et sur le secteur de l’immobilier, et maintient son analyse d’un risque de pressions inflationnistes. Si l’augmentation des taux directeurs de la Fed était attendue, l’annonce de la possibilité de poursuivre des resserrements monétaires en fonction de l’évolution des perspectives économiques a été diversement appréciée par les analystes, mais la majorité du consensus des économistes porte sur une pause dans le cycle des hausses. La Bourse de Paris a suivi le mouvement baissier initié par ses homologues européennes et par Wall Street. Le CAC 40 a perdu -0,64 % à 5.278,27 points. La Bourse de New York a échoué en fin de séance, après la publication de la décision de la Fed, à se placer dans le vert. Si le Dow Jones reste inchangé à 11.642,65 points, le Nasdaq s’est replié dans le sillage de Cisco et abandonne -0,75 % à 2.320,74 points. Même s’il a regagné un peu de terrain avant la fermeture de Paris, le dollar a continué de se replier, à 1,2812 dollars pour un euro. La tendance pour les jours à venir sera donnée par la Fed. Le cours du pétrole s’est finalement redressé après la publication d’une augmentation des stocks de pétrole brut et surtout d’essence aux États-Unis, à 71,80 dollars le baril de brut léger. Une nouvelle rumeur, évoquant encore une fois la possibilité d’une OPA de Vodafone sur SFR, a profité au titre Vivendi qui a gagné 2,60 %. Le chiffre d’affaires trimestriel de Bouygues a progressé de 10 %, à 5,23 milliards d’euros. Mais les résultats du groupe marquent le retour de la construction, car la filiale Bouygues Telecom ne progresse que de 2 % avec un chiffre d’affaires de 1,07 milliard d’euros. Le titre a gagné 0,45 %. Les valeurs technologiques se sont majoritairement placées dans le rouge. Infogrames -2,82 %, STMicroelectronics -1,75 %, Dassault Systèmes -1,46 %, Gemplus -1,28 %, Sopra Group -1,27 %, Business Objets -1,17 %, GFI Informatique -1,12 %, Axalto -1,03 %, Steria -0,93 %, Alcatel -0,63 %, Oberthur -0,59 %, Thomson -0,37 %, Ubi Soft -0,15 %. À la hausse, Altran 1,98 %, Atos Origin 0,43 %, Alten 0,29 %, Iliad 0,12 %, Capgemini 0,06 %. À Wall Street, l’équipementier de réseaux Internet Cisco Systems a terminé en baisse de -4,29 %. Si les résultats du premier trimestre sont supérieurs aux attentes du marché et les bénéfices stables, le groupe anticipe un repli de sa marge brute pour le trimestre en cours. Le moteur de recherche chinois Baidu.com se maintient sur les traces du phénomène Google. Ses résultats trimestriels sont supérieurs aux attentes et affichent mêmes un record avec un bénéfice par action de 16 cents. Le titre a bondi de 36,82 %. Nuance Communications, éditeur de logiciels spécialisés dans la numérisation et la dictée vocale, a publié des résultats en forte progression mais inférieures aux attentes du marché. En particulier, les pertes du groupe se creusent à 1,38 millions de dollars. Le titre a perdu -10,41 %. L’effet Cisco a pesé sur les valeurs technologiques américaines. Applied Materials a perdu -2,26 %, Amazon.com -1,95 %, Intel -1,61 %, Google -1,42 %, Dell -1,23 %, Yahoo -1,23 %, Apple -0,61 %, IBM -0,40 %, Hewlett-Packard -0,12 %. À la hausse, les valeurs de logiciels ont été en partie entraînées par les bons résultats de Symantec, eBay 2,29 %, Symantec 2,05 %, Oracle 0,92 %, Electronic Arts 0,90 %, Microsoft 0,64 %, Adobe 0,42 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur