Bourse : Soitec est victime de prévisions, malgré ses bons résultats

Cloud

Les valeurs technologiques n’ont pas brillé au cours d’une séance d’attente
imposée par la Fed

L’attente des commentaires de la Fed, la Réserve fédérale américaine, a rythmé une séance qui s’est révélée plutôt terne. Celle-ci a finalement conservé sa ligne politique, répété son avertissement sur le risque d’inflation, et maintenu un statu quo sur ses taux directeurs.

La Bourse de Paris a cependant terminé sur une légère hausse, le CAC40a progressé de 0,29 % à 6.051,63 points, dans un volume d’échanges resté soutenu.

Plus que la Fed, c’est l’actualité des fusions-acquisitions qui a une nouvelle fois été le moteur de la Bourse de New York. Le Dow Jones a progressé de 0,40 % à 13.362,87 points et le Nasdaqde 0,18 % à 2.576,34 points.

Le dollar continue de perdre du terrain face à l’euro, à 1,3537 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de se replier, à 61,62 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Le spécialiste du SoI (silicium sur isolant), Soitec, a publié des résultats en forte hausse, avec un bénéfice net qui a plus que doublé à 46,2 millions d’euros. Mais le titre s’est fortement replié, de -4,50 %. Les investisseurs ont peu apprécié la révision à la baisse des prévisions de croissance du groupe.

Coup de pouce du nouveau Président de la République française au groupe aéronautique EADS, son co-président Louis Gallois estime que Nicolas Sarkosy devrait permettre au groupe de se développer aux Etats-Unis. Le titre a progressé de 0,69 %.

Altran a progressé de 2,58 %, France Télécom 0,91 %, Iliad 0,78 %, Vivendi 0,75 %, Thomson 0,28 %, Dassault Systèmes 0,21 %, Ingenico 0,15 %, Neuf Cegetel 0,10 %, STMicroelectronics 0,07 %, Alten 0,03 %.

GFI Informatique a perdu -0,11 %, Gemalto -0,11 %, Steria -0,20 %, Sopra Group -0,35 %, Alcatel-Lucent -0,41 %, Atos Origin -0,52 %, Oberthur CS -0,88 %, Capgemini -1,19 %, Ubi Soft -1,59 %, Infogrames -3,85 %.

A Wall Street, le premier fabricant mondial de puces pour la téléphonie mobile Texas Instrument a relevé ses objectifs de marges bénéficiaires pour les années à venir, qui passent de 50 % à 55 %, ainsi que de marge opérationnelle, de 25 % elle passe à 30 %. Le titre a bondi de 4,72 %.

A l’inverse, le premier équipementier mondial des réseaux Internet Cisco a publié des résultats trimestriels en ligne avec ses prévisions, et c’est bien ce que lui ont reproché les investisseurs, qui attendent toujours plus et mieux, et ont sanctionné le titre qui a lourdement plongé de -6,52 %, ce qui a même limité la progression du Nasdaq.

Le géant mondial des jeux vidéo Electronic Arts a publié des résultats certes supérieurs aux attentes, avec un BPA qui attendu à 2 cents s’établit à 6 cents, mais décevants car le groupe creuse ses pertes à 25 millions de dollars. L’effet ‘consoles de nouvelle génération’ est encore loin d’avoir porté ses fruits ! Le titre a plongé de -4,33 %.

Profitant d’un relèvement de la recommandation de Goldman Sachs, qui pointe positivement la politique de rachat d’actions du groupe et la réduction des dépenses liées au fond de retraite, le titre IBM a progressé de 1,06 %.

eBay a progressé de 1,89 %, Apple 1,73 %, Amazon.com 1,65 %, Intel 1,44 %, Applied Materials 1,29 %, Google 0,52 %, Symantec 0,20 %, Microsoft 0,13 %, Dell 0,08 %. HP a perdu -0,18 %, Adobe -0,27 %, Sun -0,38 %, Yahoo -0,62 %, Oracle -0,63 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur