Bourse : stabilité malgré l’alerte de Nortel

Cloud

Les places boursières européennes sont restées hésitantes, ce jeudi 16 septembre, et n’ont pas pu profiter des données macro-économiques américaines encourageantes publiées trop tard. Le marché reste en embuscade sur les technos après l’alerte sur le chiffre d’affaires de Nortel

La

Bourse de Paris reste inchangée à l’issue d’une séance incertaine. Le CAC40 se maintient à l’équilibre, à 3.691,68 points, à la limite de la barre psychologique des 3700 points. La Bourse de New York, à l’inverse, a profité des bons chiffres de l’inflation, malgré le pétrole et l’indice de l’activité industrielle. Le Dow Jones a progressé de 0,13% à 10.244,49 points, et le Nasdaq de 0,40% à 1.904,08 points. Encourageant, donc. L’inflation aux Etats-Unis reste sous contrôle, l’indice des prix à la consommation au mois d’août n’a progressé que de 0,1%, tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage progressent légèrement et logiquement, après la chute inattendue la semaine dernière. En revanche, l’indice manufacturier de l’activité industrielle calculé par la Réserve fédérale de Philadelphie s’est effondré, passant de 28,5 en août à 13,4 points en septembre. De quoi inquiéter le marché ! Il a fait illusion la veille, il est en baisse ce jeudi? Le dollar enregistre une baisse légère, à 1,2194 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques ont progressé en ordre dispersé, les équipementiers télécoms s’inscrivant en retrait après le profit warning du canadien Nortel. L’équipementier télécoms a indiqué que son chiffre d’affaires au troisième trimestre serait inférieur aux prévisions, et que les ventes sur l’année ne dépasseraient pas le niveau de la fourchette basse de ses prévisions (lire notre article). Business Objects gagne 3,27%, Soitec 2,30%, France Telecom 1,57%, Capgemini 1,25%. A l’opposé, Gemplus perd 2,74%, Alcatel 1,01%, et Vivendi Universal 0,96% après un désaccord avec Lagardère, qui recule de 1,06%, sur le capital de Canal Plus. Thales a publié des résultats semestriels conformes aux attentes, avec un bénéfice net de 82 millions d’euros en progression de 121%, mais le peu d’ambition du groupes sur ses perspectives a été sanctionné par le marché, le titre a reculé de 1,46%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur