Bourse : STMicroelectronics bondit malgré lui

Cloud

Fin de semaine contrastée. Wall Street recule mais les technos avancent. Paris termine in extremis en légère hausse. Dell aux Etats-Unis et STMicroelectronics, ATOS Origin en France ont entraîné les valeurs high-tech à leur suite

La

Bourse de Paris a terminé la semaine quasiment inchangée, avec une progression symbolique de 0,06% à 4.017,89 points. En revanche, après un début de semaine particulièrement déprimé, l’indice vedette de Paris a enregistré sur la semaine un recul de -0,39%. La Bourse de New York a terminé la semaine en ordre dispersé. Si le Dow Jones a cédé -0,48% à 10.140,12 points, le Nasdaq des valeurs technologiques profite des résultats de Dell pour progresser de 0,66% à 1.976,80 points. L’indice de confiance des consommateurs américains de l’université du Michigan, à 85,3 points en mai, a déçu les analystes qui attendaient un indice supérieur à 88 points. Le dollar continue de se redresser, encouragé par les bons indices monétaires américains publiés cette semaine. Il se retrouve à 1,2609 pour 1 euro. En publiant une hausse de 28% de son bénéfice net au premier trimestre de son exercice 2005/2006, le groupe informatique Dell Computer a donné une impulsion positive aux valeurs technologiques, qu’il a entraînées à sa suite avec un bond du titre de 7,48 %. Situation inverse à la Bourse de Paris, où la bonne tenue du Nasdaq n’a pas été suivie par les valeurs technos, à l’exception notable de STMicroelectronics qui enregistre un bond de 4,23% à quelques jours de sa conférence d’analystes. Pourquoi cette flambée? Le titre du fondeur européen profite de l’avis de Morgan Stanley, pourtant mitigé puisque leurs analystes estiment qu’une opportunité de retour sur le titre est envisageable si? la direction du groupe des semiconducteurs prend les mesures adéquates pour faire face aux difficultés ! Atos Origin a publié une hausse de 3,9% de son chiffre d’affaires au premier trimestre; la SSII affiche sa confiance dans sa capacité à réduire son endettement. Le titre a gagné 3,36%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur