Bourse : tension sur les semi-conducteurs, STMicro trébuche

Cloud

Des valeurs technos, oscillant entre rumeurs de fusions-acquisitions, et des
résultats encourageants de l’autre côté de l’Atlantique ont stimulé le marché.
Mais il n’a pas tenu dans la durée

Les bons résultats d’Intel, dont le titre a sensiblement progressé de 2,15 %, n’ont pas réussi à atténuer la tension sur les valeurs technologiques européennes, déçues par l’analyse plutôt pessimiste du marché par Spansion. Le titre STMicroelectronics a reculé de -2,05 %.

De son côté, Atos Origin est encore une fois l’objet de rumeurs sur une offre de reprise de la SSII qui pourrait être prochainement dévoilée. Le titre a encore progressé& de 1,62 %.

Un léger vent de panique a soufflé sur les places boursières, le risque de surchauffe économique de l’économie chinoise laisse craindre la prise de mesures restrictives par les autorités chinoises, en particulier une hausse des taux. Une perspective qui a fait chuter lourdement la Bourse de Shanghai de -4,52 %. Car pendant ce temps l’économie chinoise accélère, avec au premier trimestre une croissance qui a fait un bond de 11,1 % en rythme annuel…

La Bourse de Paris a limité ses pertes, malgré la tension sur les marchés asiatiques et l’ouverture de Wall Street à la baisse, et préservé les 5800 points. Le CAC40a reculé de -0,12 % à 5.829,04 points dans un volume d’échanges qui reste élevé.

La crainte d’une hausse des taux directeurs en Chine a rendu la Bourse de New York nerveuse et indécise. Si le Dow Jones a terminé symboliquement en hausse de 0,04 % à 12.808,63 points, le Nasdaq a perdu -0,21 % à 2.505,35 points.

Le dollar est repassé au dessus des 1,36, à 1,3610 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole confirme son repli, à 62,99 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Les hausses ont été rares chez les valeurs technologiques, Business Objects a gagné 0,51 %, France Télécom 0,18 %, GFI Informatique 0 %, Neuf Cegetel 0 %, Alcatel-Lucent 0 %.

Altra a reculé de -0,15 %, Ingenico -0,30 %, Vivendi -0,32 %, Sopra Group -0,41 %, Dassault Systèmes -0,63 %, Capgemini -0,73 %, Gemalto -0,78 %, Iliad -0,78 %, Steria -0,86 %, EADS -0,89 %, Thomson -0,90 %, Alten -1,00 %, Oberthur CS -1,42 %, Soitec -1,51 %, Ubi Soft -2,83 %, Infogrames -3,85 %.

A Wall Street, la chute de -3,66 % de l’action eBay est à l’image du marché pour les valeurs technologiques. Les résultats trimestriels du géant des enchères en ligne sont bons et même supérieurs aux attentes. Mais le titre a été sanctionné sur les perspectives du groupe, jugées insuffisantes, une tendance accentuée par les tensions sur le marché.

Même tendance sur les technos américaines que pour leurs homologues européennes. Les hausses se sont faites rares, HP 0,41 %, Microsoft 0,31 %, Oracle 0,16 %.

Apple a perdu -0,14 %, Dell -0,40 %, IBM -0,54 %, Cisco -0,71 %, Symantec -0,75 %, Amazon.com -0,78 %, Sun -0,84 %, Google -0,92 %, Adobe -1,35 %, Yahoo -2,83 %, Electronic Arts -4,42 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur