Bourse : Texas Instruments déçoit, les technologiques souffrent

Cloud

Séance du mercredi 10 septembre : Texas Instruments suit la voie tracée par Nokia, avec des perspectives positives mais le marché les juge insuffisantes. Forte baisse des résultats d’Atos Origin

A la veille du deuxième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, l’annonce d’un nouvel enregistrement d’Oussama ben Laden a précipité Wall Street dans un mouvement accéléré de prises de bénéfices. Le Dow Jones a perdu 0,91% à 9.420,46 points. Effet conjugué avec la déception des perspectives de Texas Instruments pour le Nasdaq, qui plonge de 2,64% à 1.823,88 points.

Suivant l’orientation du marché, la Bourse de Paris termine à la baisse. Le CAC40 perd 1,38% à 3.328,71 points. A l’international, les perspectives jugées insuffisantes de Nokia et Texas Instruments ont pesé sur les valeurs technologiques, ainsi que l’abaissement de la note de Goldman Sachs sur TF1, qui a présenté des résultats semestriels sans surprise.

Alors que le premier fabricant mondial de puces pour mobile, Texas Instruments, a révisé à la hausse ses prévisions de ventes, le groupe est resté prudent quant à son BPA (bénéfice par action), qui resserre sa fourchette d’un précédent 19 à 23 cents vers 20 à 22 cents. Mais cette révision reste sur la ligne médiane de la fourchette, ce que les observateurs ne pardonnent pas ! Le titre chute fortement à Wall Street, où il entraîne les valeurs technologiques derrière lui.

La forte baisse de 60,2% à 24,3 millions d’euros du résultat net semestriel d’Atos Origin été attendue, ainsi que la baisse de 9,2% de son résultat d’exploitation à 122,6 millions d’euros. La Bourse n’a donc que peu sanctionné le titre, qui perd 0,64% à 45,34 euros.

L’éditeur californien Adobe, auteur de logiciels de référence comme Acrobat (format PDF), Photoshop ou Illustrator, ainsi que de la norme PostScript, a présenté des résultats supérieurs aux attentes. Le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 12% à 319,1 millions de dollars, et son bénéfice net de 27% à 64,5 millions de dollars. Optimiste, Adobe a révisé ses prévisions à la hausse pour le dernier trimestre, et prépare des annonces produits pour la fin du mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur