Bourse : Texas Instruments tire les technologiques à la hausse

Cloud

Séance du mardi 22 juillet: hésitant, le CAC40 a finalement repris le chemin de la hausse, tandis que Dow Jones et Nasdaq applaudissent aux résultats de Texas Instruments

Le sursaut des ventes de téléphonie mobile, après l’épidémie de SRAS, a permis à

Texas Instruments de terminer le deuxième trimestre mieux que prévu, avec un chiffre d’affaires de 2,34 milliards de dollars, alors que les estimations hautes ne dépassaient pas les 2,3 milliards de dollars. En Europe, l’industrie de la téléphonie mobile en a profité pour se redresser, Nokia, Siemens et Philips en tête. Mais aussi les semiconducteurs, avec la performance de STMicroelectronics, qui gagne 1,84% à 19,90 euros. A la Bourse de Paris, le CAC40 a profité de l’effervescence des marchés américains autour des résultats de Texas Instruments pour se reprendre et terminer en positif, progressant de 0,38% à 3.092,62 points, sans réelle conviction cependant. A Wall Street, le Dow Jones a gagné 0,68% à 9.158,45 points, et le Nasdaq, profitant de l’effet Texas Instruments, a gagné 1,47% à 1.706,10 points. Business Objects caracole toujours en tête ! Les investisseurs, des deux côtés de l’Atlantique, saluent l’annonce de l’acquisition de l’éditeur américain Crystal Decisions, un mouvement d’ampleur qui a gagné les agences de notation. Et les résultats trimestriels du groupe, attendus en hausse avec un chiffre d’affaires qui se placerait dans la fourchette des 127 à 129 millions de dollars, devraient maintenir la pression ascendante sur le titre, qui gagne 6,58% à 20,90 euros. L’annonce des enquêtes de la SEC sur des éditeurs américains de jeux vidéo a pesé sur le marché. Infogrames perd 3,12% à 4,66 euros, malgré les performances d’Enter the Matrix’, toujours en tête des ventes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur