Bourse : Thomson à contre-courant

Cloud

Les marchés boursiers européens dépriment après que le Dow Jones ait fait une incursion sous la barre symbolique et psychologique des 10.000 points. Wall Street s’est repris en fin de séance et termine sur une note positive

La déprime des marchés américains a pesé d’autant plus lourdement sur la Bourse que l’indice vedette de Wall Street est passé à l’ouverture sous la barre des 10.000 points avant de se reprendre, mais difficilement. A la

Bourse de Paris, le CAC40 chute de 1,78% à 3.572,84 points. A la Bourse de New York, ce sont les perspectives de croissance des bénéfices des entreprises qui dominent le climat boursier. Les résultats qui s’enchaînent ne sont certes pas mauvais, mais le marché attend toujours plus, alors que la majorité des entreprise maintient ses prévisions. Après s’être offert une grande frayeur en passant sous la barre psychologique des 10.000 points, entraînant la chute des places boursières européennes, Wall Street s’est reprise et termine sur une note positive. Le Dow Jones progresse de 0,04% à 10.050,33 points, et le Nasdaq de 0,78% à 1.889,06 points. Dans cet environnement négatif, les publications d’indices économiques positifs sont passées inaperçues. Le nombre de demandes hebdomadaires d’allocations chômage recule de 11.000 aux Etats-Unis, et la consommation des ménages en France bondit de 4,2%. Le dollar continue de jouer au yoyo, et se replie légèrement sous la pression du pétrole et de la déprime des marchés boursiers américains. A Wall Street, 1 euro remonte à 1,2252 dollar. La journée a été l’occasion d’assister à une nouvelle salve de résultats trimestriels et semestriels (lire nos articles). Le relèvement des prévisions de croissance de chiffre d’affaires de Thomson a retenu l’attention des investisseurs, malgré la publication de résultats semestriels une nouvelle fois en perte. Le titre surprend avec une hausse de 5,25%, à contre-courant de la tendance des technos. STMicroelectronics n’a pas eu la même ‘chance’. Le fondeur trébuche de 3,1% alors que ses résultats trimestriels sont en ligne avec les attentes et que son bénéfice progresse de 85,11% à 148 millions de dollars. AT&T fait mieux que prévu, mais ses résultats sont cependant à la baisse. Le chiffre d’affaires passe de 8,79 à 7,6 milliards de dollars, et les bénéfices de 536 à 108 millions de dollars. Le titre perd 0,56%. Le site d’enchères eBay a révisé à la baisse ses prévisions pour le trimestre en cours et l’année 2004. Cependant, le chiffre d’affaires du second trimestre est en hausse, de 509 à 773,4 millions de dollars, ainsi que les bénéfices de 91,8 à 190 millions de dollars. Ces résultat ont permis au titre de gagner 1,03%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur