Bourse : TI déçoit et entraine les semi-conducteurs dans sa chute

Régulations

Les tensions sur le crédit immobilier à risque américain ont fait plonger
Wall Street, qui a entrainé les places boursières dans son sillage, ainsi que
les technos

Texas Instrument, premier fabricant mondial de puces pour la téléphonie mobile, a doublement déçu les marchés, en publiant un résultat trimestriel en net repli, certes attendu après son avertissement, mais également en révisant à la baisse ses objectifs pour le trimestre en cours. Le titre TI a chuté de -4,50 % à Wall Street.

La déception de TI a entrainé les valeurs des semi-conducteurs dans sa chute, en particulier son concurrent européen STMicroelectronics dont le titre a perdu -2,63 %. Idem pour Altera, fabricant amércain de composants électronique, qui a publié des résultats supérieurs aux attentes et revu ses objectifs à la hausse, ce qui n’a pas empêché le titre de reculer de -1,69 %.

Un mouvement de correction, engagé par la multiplication des déceptions sur les résultats publiés des entreprises américaines, et amplifié par les ‘subprime mortgages‘ (emprunts immobiliers à risque) aux Etats-Unis, ont fait plonger les places boursières.

Oubliés les 6.000 points, la Bourse de Paris a plongé dans le rouge, jusqu’à se placer sous la barre de 5.900 points, avant de se reprendre de justesse. Le CAC40 a chuté de -1,69 % à 5.907,47 points.

La Bourse de New York a trébuché sur des résultats d’entreprises jugés décevants et affiché sa plus forte baisse de ces derniers mois, entrainant les places boursières dans sa chute. Le Dow Jones a plongé de -1,62 % à 13.716,95 points et le Nasdaqde -1,89 % à 2.639,86 points.

Si l’indice PMI du secteur des services de la zone euro s’est légèrement replié en juin conformément aux attentes, à 58,1 points, l’indice PMI du secteur manufacturier a déçu en reculant plus qu’attendu, à 54,8 points.

L’euro a encore atteint un record absolu, à 1,3852 dollar, avant de perdre un peu de terrain après la publication des indices PMI, et de revenir à 1,3810 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de se replier, à 73,28 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Profitant du relèvement de la recommandation de CA Cheuvreux sur le géant mondial des cartes à puce, le titre Gemalto a bondi de 4,52 %. Oberthur CS en a profité pour progresser de 3,22 %.

On notera le bond du titre Meilleurtaux.com à la reprise de sa cotation, 30,07 %, après la confirmation, au conditionnel, du projet d’OPA qui pourrait être mené par la Caisse d’Epargne.

Les hausses ont été rares chez les valeurs technologiques : en dehors des cartes puce, Altran a progressé de 2,57 % et Sopra Group de 0,78 %.

Elles ont en fait suivi le mouvement et plongé dans le rouge : GFI Informatique -0,11 %, Soitec -0,50 %, Alten ?0,54 %, Vivendi -0,56 %, Steria -0,79 %, Ubisoft -0,80 %, Iliad -0,94 %, Thomson -0,97 %, Dassault Systèmes -1,16 %, EADS -1,54 %, France Télécom -1,73 %, Alcatel-Lucent -1,79 %, Capgemini -2,07 %, Business Objects -2,12 %, Atos Origin -2,34 %, Neuf Cegetel -2,40 %, Ingenico -2,43 %.

A Wall Street, l’opérateur télécom historique AT& T a publié des résultats en hausse et surtout supérieurs aux attentes, mais dans le même temps il a révélé que le volume des abonnements à l’iPhone d’Apple est nettement inférieur au succès évoqué lors du lancement, ce qui a déçu les investisseurs qui ont sanctionné le titre qui a perdu -1,27 %.

Mais le grand perdant de cette déconvenue, c’est Apple, dont le titre a plongé de -6,13 %.

On notera que parmi les rares valeurs américaines à la hausse, le titre Lockheed Martin a bondi de 3,59 % après la publication de résultats et prévisions en hausse, ce qui vient confirmer que même en Bourse le secteur militaire reste une valeur sûre?

Les valeurs technologiques américaines jouées à la hausse se sont faite rares. La performance de Google, en progression de 0,29 %, est donc à souligner.

eBay a chuté de -0,09 %, IBM -0,18 %, Yahoo -0,60 %, Applied Materials -0,61 %, Intel -0,77 %, Sun -1,13 %, Microsoft -1,25 %, Symantec -1,31 %, Adobe -1,37 %, Cisco -1,35 %, HP -1,69 %, Electronic Arts -1,76 %, Dell -2,05 %, Nvidia -2,64 %, Amazon.com -3,47 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur