Bourse : trop tard sur Paris, la chute d’AT&T n’a pu être rattrapée à temps

Régulations

Séance du jeudi 23 janvier : le redoux américain des valeurs logiciels,a contrebalancé le poids d’AT&T. Il n’a pas profité aux TMT européennes

Trop tard pour en profiter? Le marché boursier européen est resté sur la note négative engagée par la baisse d’AT&T. Le CAC40 a tardé à se redresser, restant à la clôture sur sa note baissière, -0,46% à 2.917,97 points. Cap Gemini enregistre une nouvelle fois la plus forte progression du CAC40, le titre à 23,52 euros profite des publications de résultats à la hausse des éditeurs américains Siebel, Computer Associates et PeopleSoft. La Bourse américaine remonte. Le Nasdaq progresse de +2,12% à 1.388,27 points, et le Dow Jones a clôturé à +0,61%, 8.369,47 points. La séance à Wall Street avait pourtant démarré en soufflant un vent d’inquiétude, après la publication des prévisions décevantes d’AT&T, la plus forte baisse du jour sur le Dows Jones, qui a entraîné dans son sillage les valeurs télécoms américaines. C’est le secteur informatique qui a relancé le marché, avec la publication de résultats encourageants sur les éditeurs de logiciels, épaulé par les semi-conducteurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur