Bourse : un vendredi étonnant, en nette hausse

Cloud

Profitant de la bonne orientation de Wall Street à l’ouverture, les places boursières européennes ont démarré le mois d’octobre sur un rebond spectaculaire, accompagné par la bonne tenue des valeurs technologiques

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les déclarations d’officiels chinois en visite à Washington laissent présager d’un assouplissement de la politique de change chinoise. Le marché a accueilli cette perspective avec enthousiasme !

La Bourse de Paris, à l’image de Wall Street et de ses homologues européennes, en profite pour se redresser, avec un bond de 2,46% à 3.730,16 points enregistré par l’indice CAC40. Ce vendredi 1er octobre a permis, de façon inattendue à la Bourse de Paris, de combler un retard acquis en début de semaine, au terme de laquelle le CAC40 termine finalement avec une hausse de 2,5%. La Bourse de New York a enregistré, elle aussi, une remontée, moins spectaculaire, car le nouveau renchérissement du cours du baril de pétrole – revenu se placer au dessus des 50 dollars – à limité sa progression en fin de séance. Le Dow Jones a progressé de 1,11% à 10.192,65 points, le Nasdaq de 2,39% à 1.942,20 points. Les indices de confiance des entreprises étaient en baisse, ce vendredi des deux côtés de l’Atlantique. En Europe, le PMI/Reuters des directeurs des achats a reculé de 0,8 point en septembre, à 53,1. Son équivalent américain, l’ISM (Institute for Supply Management) est en retrait à 58,5. Idem pour l’indice de l’Université du Michigan: il a été révisé à la baisse, à 94,2. A noter, donc, des indices tendus, que vient compenser à Wall Street l’indice des dépenses de la construction, positif, et surtout le retour sur le devant de la scène de l’OPA hostile d’Oracle, qui gagne 4,85%, sur PeopleSoft, lequel a bondi de 14,26%, comme si le marché commençait à croire au projet de fusion avec Oracle. Le cours du pétrole vient une nouvelle fois peser sur le dollar, qui continue de baisser, à 1,2416 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques enregistrent un étonnant regain d’intérêt, dans le sens de cette journée surprenante. Alcatel gagne 4,68%, France Télécom 4,24%, Vivendi Universal 3,78%, Business Objects 3,01%. Et, cerise sur le gâteau, JP Morgan Chase a publié des commentaires positifs sur les semiconducteurs ; STMicroelectronics progresse de 3,24%. Le groupe pharmaceutique Rhodia crée la surprise avec un bond spectaculaire de 23,21%. En fait, les fonds d’investissement américains s’intéressent de près au groupe, dont environ 11% du capital a changé de main en cours de séance.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.