Bourse : un vendredi étonnant, en nette hausse

Cloud

Profitant de la bonne orientation de Wall Street à l’ouverture, les places boursières européennes ont démarré le mois d’octobre sur un rebond spectaculaire, accompagné par la bonne tenue des valeurs technologiques

Les déclarations d’officiels chinois en visite à Washington laissent présager d’un assouplissement de la politique de change chinoise. Le marché a accueilli cette perspective avec enthousiasme !

La Bourse de Paris, à l’image de Wall Street et de ses homologues européennes, en profite pour se redresser, avec un bond de 2,46% à 3.730,16 points enregistré par l’indice CAC40. Ce vendredi 1er octobre a permis, de façon inattendue à la Bourse de Paris, de combler un retard acquis en début de semaine, au terme de laquelle le CAC40 termine finalement avec une hausse de 2,5%. La Bourse de New York a enregistré, elle aussi, une remontée, moins spectaculaire, car le nouveau renchérissement du cours du baril de pétrole – revenu se placer au dessus des 50 dollars – à limité sa progression en fin de séance. Le Dow Jones a progressé de 1,11% à 10.192,65 points, le Nasdaq de 2,39% à 1.942,20 points. Les indices de confiance des entreprises étaient en baisse, ce vendredi des deux côtés de l’Atlantique. En Europe, le PMI/Reuters des directeurs des achats a reculé de 0,8 point en septembre, à 53,1. Son équivalent américain, l’ISM (Institute for Supply Management) est en retrait à 58,5. Idem pour l’indice de l’Université du Michigan: il a été révisé à la baisse, à 94,2. A noter, donc, des indices tendus, que vient compenser à Wall Street l’indice des dépenses de la construction, positif, et surtout le retour sur le devant de la scène de l’OPA hostile d’Oracle, qui gagne 4,85%, sur PeopleSoft, lequel a bondi de 14,26%, comme si le marché commençait à croire au projet de fusion avec Oracle. Le cours du pétrole vient une nouvelle fois peser sur le dollar, qui continue de baisser, à 1,2416 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques enregistrent un étonnant regain d’intérêt, dans le sens de cette journée surprenante. Alcatel gagne 4,68%, France Télécom 4,24%, Vivendi Universal 3,78%, Business Objects 3,01%. Et, cerise sur le gâteau, JP Morgan Chase a publié des commentaires positifs sur les semiconducteurs ; STMicroelectronics progresse de 3,24%. Le groupe pharmaceutique Rhodia crée la surprise avec un bond spectaculaire de 23,21%. En fait, les fonds d’investissement américains s’intéressent de près au groupe, dont environ 11% du capital a changé de main en cours de séance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur