Bourse : une vague de ‘profit warnings’ surprend les US

Cloud

Toutes bonnes choses ont une fin et les marchés boursiers européens, qui se sont repliés ce mercredi 5 octobre, ne dérogent pas à la règle. La séance a été marquée par la multiplication des avertissements sur des entreprises américaines

Le recul des places boursières prend sa source dans la publication d’un indicateur macro-économique inférieur aux attentes. Ainsi que paradoxalement dans le recul du cours du pétrole, qui entraîne un recul des valeurs pétrolières, dont on mesure ici le poids?

Mais ce sont surtout les ‘profit warnings‘ des entreprises américaines, en particulier sur les services et les télécoms, qui ont marqué les investisseurs, avec pour résultat le fort recul de Paris. Les alertes sur Motorola, ADC Telecommunications ou Mercury Interactive risquent de faire des vagues durant quelques temps encore ! La Bourse de Paris met fin à sa progression, consolide et revient se placer sous la barre des 4600 points. Le CAC40 recule de -1,21% à 4.594,11 points. La Bourse de New York s’inscrit encore une fois dans le rouge, entre indice ISM et profit warnings. Le Dow Jones encaisse une forte baisse, de -1,19% à 10.317,36 points, ainsi que le Nasdaq, durement touché par les avertissements, qui recule de -1,70% à 2.103,02 points. L’indice américain ISM des directeurs des achats dans les services en septembre ressort en nette chute, à 53,3 contre 65 en août, et une attente des analystes à 60. C’est son plus bas depuis avril 2003. Aux Etats-Unis, la forte progression des prix des services alimente les craintes d’inflation, et donc de prolongation de la hausse des taux directeurs de la Fed ! Le dollar a fini par reculer après l’ISM, à 1,1950 dollar pour 1 euro, mais reste au dessous des 1,20. Le baril de pétrole brut continue de se replier et repasse sous la barre des 63 dollars, à 62,79 dollars. Les valeurs technologiques n’ont pas réussi à se faire oublier, et reculent en ordre et avec une ampleur inattendue. Iliad chute de -2,67%, Dassault Systèmes -2,53%, Alcatel -2,48%, STMicro -2,45%, GFI Informatique -2,19%, Altran -1,93%, Capgemini -1,65%, Thomson -1,14%, Steria -1,11%, Atos Origin -0,83%. A Wall Street, Autodesk, éditeur de logiciels de dessin industriel, a annoncé le rachat du canadien Alias. Le titre recule de -3,57%. Après Lexmark la veille, c’est au tour de l’équipementier télécoms ADC Telecommunications de lancer un ‘profit warning sur les résultats de l’exercice en cours. Le titre plonge de -13,50%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur