Bourse : Unilog cherche à s’adosser

Cloud

Profitant de l’orientation positive de Wall Street, passé l’effet relèvement des taux de la Fed, et des hausses du pétrole et du dollar, les places boursières européennes ont débuté le second semestre sur une note positive. Les SSII profitent du projet de Unilog de se vendre à plus gros que lui

La SSII

Unilog bondit de 7,93% après un article du Figaro évoquant un mariage possible avec plus gros qu’elle. Sont cités le britannique Logica, le canadien CGI et l’indien Tata Consultancy. La rumeur d’adossement d’Unilog profite aux SSII. GFI Informatique bondit de 6,00%, Sopra Group gagne 3,98%, Steria 1,36%. La Bourse de Paris se redresse sur un paradoxe : un regain de tension sur le cours du pétrole, sur le modèle des hausses qui ont fait plonger la Bourse ces derniers jours, a permis aux valeurs pétrolières de se redresser et d’entraîner le CAC40 à la hausse, de 0,95% à 4.269,62 points, son plus haut annuel. A la veille du week-end prolongé de l’Independance Day (4 juillet), la Bourse de New York s’affiche dans le vert, mais sans grand élan. Le Dow Jones a progressé de 0,28% à 10.303,44 points, et le Nasdaq de 0,02% à 2.057,37 points. La Bourse américaine sera fermée lundi. Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,05% et le Nasdaq 0,20%. Sur le semestre, le Dow Jones a reculé de -4,45% et le Nasdaq -5,53%. Le dollar, qui s’est fortement repris et a franchi la barre des 1,20, à 1,1946 dollar pour 1 euro, a lui aussi appuyé la tendance à la Bourse de Paris. Le pétrole se maintient sur un niveau élevé, et a rebondi ce vendredi à 58,75 dollars le baril de brut léger au Nymex. Un record historique a été franchi lundi dernier, à 60,95 dollars. La révision de l’indice de confiance des consommateurs américains de l’Université du Michigan, qui passe de 87 en mai à 96 en juin, et la progression de l’indice ISM des directeurs des achats qui passe de 51,4% en mai à 53,8% en juin, ont participé au retour de vigueur de Wall Street. En revanche, l’activité manufacturière sur la zone euro, l’indice PMI publié par Reuters, continue d’être dégradé en juin, même s’il se reprend légèrement, passant de 48,7 à 49,9, mais toujours sous le seuil des 50 qui constate une contraction des activités. Le comportement des valeurs technologiques, en dehors des SSII, s’est plutôt dispersé. Oberthur Card gagne 5,45%, Soitec 2,22%. Infogrames perd -1,76% sur un faible volume d’échanges, Altran -1,36%, Thomson -0,91%, Alcatel -0,33%, Ingenico -0,33%, Dassault Systèmes -0,30% et Business Objects -0,23%. Profitant de la rumeur d’un rapprochement avec Cisco, EMC a fortement progressé de 3,4% à Wall Street, tandis que Cisco terminait presque inchangé. Gemplus gagne 4,97%. Paris pourrait échanger la technologie de biométrie contre la sortie de Texas Pacific Group, qui détient 26,4% du premier fabricant mondial de cartes à puces. Vivendi Universal, qui gagne 1,00%, pourrait céder 34% de ses actifs dans la télévision payante en France à Lagardère, qui progresse de 0,98%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur